Israël recouvre la liberté

Revenir à : Et si nous lisions ensemble... la Bible ? (14)
Aller à : Et si nous lisions ensemble... la Bible ? (16)

Israël recouvre la liberté

Le second livre de la Bible est appelé livre de l’Exode, dans la Bible grecque, qu’on désigne aussi sous le nom de Bible des LXX (les Septantes). Pour la Bible hébraïque le titre est seulement Shemot, les Noms (la plupart des livres de la Bible hébraïque sont désignés par le premier mot important).

Ce livre marque le passage de l’histoire d’une famille à l’histoire d’un peuple, la naissance du peuple d’Israël, choisi par Dieu. Le mot exode évoque, pour nous, l’errance, sans but, sans fin, d’un groupe humain (voir l’exode des Français pendant la deuxième guerre mondiale).

Le livre de l’Exode parle bien d’un départ, d’une mise en route mais dans un but positif : la libération et le don d’une terre. C’est l’histoire d’un peuple que Dieu fait sortir d’Égypte où il était tenu en esclavage, et qu’il mène au désert et le constitue en peuple élu pour manifester Dieu à toutes les nations. Pour cela, Dieu lui donne une loi (la Torah) ; pour cela, Dieu se choisit un « leader » qui doit mener le peuple jusqu’à la terre promise : Moïse.

Ainsi de l’Exode nous raconte : l’esclavage des Hébreux en Égypte, après un temps de bonheur, dû à l’influence du patriarche Joseph auprès du Pharaon ; la sortie d’Égypte, après de longues et terribles tractations avec le Pharaon ; le don de la loi, au Sinaï, après une longue errance dans le désert ; le code de l’Alliance et l’organisation du culte du vrai Dieu ; l’épisode du veau d’or, signe de la fragilité de la confiance de le var Dieu.

Le livre de l’Exode est peut-être le livre le plus important de la Bible, en tout cas de l’Ancien Testament. Il constitue le cœur de la Torah.

En effet, il porte la « bonne nouvelle » de la révélation du vrai Dieu en plusieurs sens :
- il nous dévoile qui est Dieu ;
- il nous révèle que Dieu intervient dans l’histoire des hommes, pour leur bien. Dieu veut le bonheur de son peuple, et pour cela il intervient dans la suite des événements ;
- il nous indique la voie à suivre pour vivre en paix, en toute liberté, avec Dieu et avec les hommes.

C’est une loi qui fait vivre. Le livre de l’Exode nous parle de libération c’est à dire d’apprentissage de la véritable liberté, au travers d’épreuves longues. Bien sûr il est question de la libération d’une situation d’esclavage mais aussi et surtout de l’apprentissage difficile de la liberté. La liberté n’est-elle pas au fond soumission à une loi acceptée ?

Cette loi est la loi que Dieu donne à son peuple, à partir d’un pacte, d’une alliance renouvelée de la promesse faite à Abraham. Le livre de l’Exode marque le début de l’histoire du salut. Dieu prend fait et cause pour le peuple qu’il s’est choisi.

Tout au long de son histoire le peuple d’Israël se référera à ce livre comme à une référence obligée pour comprendre ce qui lui arrive et ce qu’il doit faire.

De même les chrétiens reprendront sous le mode de l’universalité tous les enseignements consignés dans l’ouvrage parce que le Nouveau Testament est accomplissement de l’Ancien Testament. Jésus lui-même y fait allusion avec force : « En effet, si vous croyiez en Moïse, vous croiriez en moi, car c’est à mon sujet qu’il a écrit. Si vous ne croyez pas ce qu’il a écrit, comment croiriez-vous ce que je dis ? » (Jean, 5, 46-47)

Ainsi le livre de l’Exode, dont l’essentiel se présente sous forme de récits, nous fait passer de l’histoire à la théologie, c’est à dire à une connaissance plus précise de Dieu. Il s’agit bien d’une histoire mais elle est révélatrice d’un enseignement sur Dieu.

Lisez le livre dans son ensemble et d’une seule traite. Vous y découvrirez des genres littéraires différents (narrations, psaume, textes législatifs, normes cultuelles). Vous y reconnaîtrez des récits déjà familiers, mais des passages que vous ne connaissez peut-être pas et surtout qui vous étonneront, à coup sûr !

Alain.

Revenir à : Et si nous lisions ensemble... la Bible ? (14)
Aller à : Et si nous lisions ensemble... la Bible ? (16)