4 mesures à prendre concernant les personnes étrangères

Le groupe œcuménique "Accueil d’urgence de l’étranger" est signataire avec d’autres associations et organisations d’une lettre au préfet

Cette lettre demande 4 mesures à prendre concernant les personnes étrangères en cette période particulièrement difficile, marquée par la sortie progressive du confinement et la nécessité de construire ensemble une dynamique économique plus écologique et solidaire, dans une meilleure cohésion sociale avec toutes les bonnes volontés.
Voici ces quatre mesures :

• La délivrance automatique d’un titre de séjour de dix ans à toutes les personnes ayant atteint cinq ans de séjour régulier.

• Le renouvellement automatique de tous les titres temporaires de séjour d’un an par un titre pluriannuel de séjour.

• La régularisation avec un titre de séjour pérenne (« vie privée et familiale » ou « salarié ») de toutes et tous les conjoint-e-s d’étrangers en situation régulière, des conjoint-e-s de français, de toutes et tous les jeunes majeurs engagé-e-s dans un parcours scolaire ou de formation professionnalisante, de tous les parents d’enfants français ou étrangers scolarisés, et de toutes les personnes étrangères pouvant faire valoir une promesse d’embauche, sans autre condition que de prouver l’état-civil, la domiciliation sur le département et la réalité de la situation devant conduire à la régularisation (certificat de scolarité, formulaires cerfa remplis par l’employeur).

• La mise en place de mesures de protection en matière de santé : distribution de gel hydroalcoolique et de masques gratuits, notamment. (pour les migrants, certes, mais plus largement pour toutes les personnes sans ressources, et pour les bénévoles qui les accompagnent.)

En tant que chrétiens, nous sommes concernés.

Lire la lettre en entier

Répondre à cet article