Accueil > Accueil - A la Une du site > En bref > FAQ > Pourquoi tout ce faste à Noël ?

Pourquoi tout ce faste à Noël ?

Pourquoi tout ce faste à Noël ?

Si par le terme faste on fait allusion aux lumières, aux magasins pleins de choses tentantes et appétissantes (victuailles, cadeaux), Noël est plus une fête de la consommation pour faire fonctionner le commerce qu’une fête religieuse. Le nouvel an d’ailleurs lui fait une sérieuse concurrence. Noël serait la fête des enfants alors que la nuit de la st Sylvestre (31 décembre), dernier saint inscrit au calendrier serait celle des adultes. C’est pour cela que les bambins attendent le passage du Père Noël, qui est censé apporter les cadeaux, qu’on lui a demandé par lettre adressée à lui, par l’intermédiaire des postes et télécommunications. L’imaginaire a remplacé le fait historique de la naissance de Jésus, parce qu’on peut le plier à ses rêves et à ses désirs.

Ce n’est pas un péché que de se réjouir, au contraire. Notre Dieu n’est pas un Dieu triste. Mais pour autant nos réjouissances ne sont pas toutes religieuses. Réjouissons-nous des lumières qui égayent notre ville en même temps que nos cœurs.

Avec Noël on oublie un peu de l’hiver, de l’obscurité qui nous envahit très tôt tous les jours, du froid, de la pluie, et, dans certaines régions de France, de la neige qui ne fait pas toujours le bonheur de tous.

Voir aussi la réponse à la question : « Est-ce que tout le monde fête Noël ? »

Alain.

Retour au menu principal