Accueil du site > Accueil - A la Une du site > En bref > FAQ > Pourquoi la Pentecôte est-elle 10 jours après l’Ascension ?

Pourquoi la Pentecôte est-elle 10 jours après l’Ascension ?

Pourquoi la Pentecôte est-elle 10 jours après l’Ascension ?

Pentecôte

Du point de vue biblique la question est mal posée. En réalité la Pentecôte a lieu cinquante jours après la Résurrection et non dix jours après l’Ascension.

Pour comprendre le sens de cette fête, il faut remonter au judaïsme ancien. Dans le monde païen ancien il est fréquent de fêter les moissons, qui sont un don des divinités pour la survie des hommes.

Pour les remercier, les hommes leur offrent les prémices des troupeaux et des moissons.

En remontant dans le temps, on offrait même les prémices des familles, c’est à dire l’enfant premier-né.

Le peuple élu a pratiqué ces fêtes à son tour. Mais le Seigneur lui a interdit de pratiquer les sacrifices humains. Tel est le sens du sacrifice d’Abraham, rapporté dans la Genèse (chapitre 22).

La grande fête juive est celle du « passage » du Seigneur, la Pâque, qui marque la délivrance du peuple élu de la « maison d’Egypte », de « la maison de servitude » (Dt 16, 1).

Elle se situe dans la ligne des fêtes du renouveau de la vie.
« Vous compterez sept semaines à partir du lendemain du sabbat, c’est-à-dire à partir du jour où vous aurez amené la gerbe du rite de présentation ; les sept semaines seront complètes ; jusqu’au lendemain du septième sabbat, vous compterez donc cinquante jours et vous présenterez au SEIGNEUR une offrande de la nouvelle récolte » (Lv 23, 15-16)

On désigne cette fête par «  shavouot » (les semaines en hébreu), cinquante en grec, ce qui donne « pentecôte ».

La tradition a greffé sur cette fête le don de la Torah.

La Pentecôte chrétienne correspond au don de l’Esprit, inauguration de la nouvelle alliance, temps de l’Eglise ouverte à tous les peuples.

La première Pentecôte chrétienne a d’ailleurs eu lieu le jour de « shavouot » juive. « Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils se trouvaient réunis tous ensemble ». (Ac 2, 1). Comme le temps de la pâque juive s’achève à shavouot, le temps pascal chrétien s’achève le jour même de la Pentecôte.

Quant au lundi qui suit cette célébration, il n’a rien de religieux. C’est pourquoi sa suppression ne peut choquer la conscience chrétienne. Le reste relève de la raison politique.

Alain.

Retour aux questions