GROUPE D’EVEIL A LA PRIERE

L’éveil à la prière , paroisse saint Hilaire

Le désir a surgi dans le cœur de plusieurs mamans de faire vivre l’expérience d’une véritable prière intérieure aux enfants, et cela en Eglise.

Ainsi s’est constitué le groupe d’éveil à la prière, lancé dans la lumière de la Toussaint 2002, et se retrouvant depuis, tous les 1er et 3ème lundi du mois, de 17h15 à 17h45, dans l’église St Hilaire, devant le St Sacrement, et généralement en présence d’un prêtre. Ce temps de prière s’adresse aux enfants de tous âges, du tout-petit au collégien, accompagné ou non d’un parent. On peut venir une seule fois dans l’année, de temps en temps, ou à chaque fois, chacun selon ses possibilités, sans aucune inscription préalable, en toute simplicité.

La rencontre commence par des chants de louange pour entrer en prière et laisser se calmer l’agitation de la journée de classe. Le groupe est ensuite séparé en 2 suivant l’âge des enfants pour un temps de lecture, d’explication et de partage de l’Évangile du dimanche suivant. Le partage est préparé à tour de rôle par 2 mamans volontaires et dure 10 mn. Familiarisé à l’avance avec l’Évangile, les enfants peuvent mieux vivre la messe et entendre la Parole comme Bonne Nouvelle s’adressant à eux.

Puis le groupe se rassemble devant le St Sacrement, exposé quand le prêtre est présent, pour un temps de louange, de prière spontanée des enfants, de silence, d’adoration, ponctué de chants de méditation. C’est une prière très fervente, un cœur à cœur de chacun avec Jésus présent, vivant, agissant. Ils entrent ainsi petit à petit dans le mystère de Jésus-Eucharistie. La rencontre s’achève avec la bénédiction donnée par le prêtre.

Le fait que chaque rencontre rassemble 20 à 40 enfants malgré les intempéries et les emplois du temps déjà chargés est un véritable signe d’Espérance pour notre Église aujourd’hui.

La paroisse St Hilaire et ses enfants

Dans le souci d’accueillir les jeunes familles et de faire de la messe un bon moment pour les plus petits , la paroisse a mis en place un « coloriage liturgique » pendant l’homélie, et a renoué avec la vieille tradition du Pain Béni.

Dès la fin de l’Évangile, les enfants peuvent rejoindre le coin coloriage, où les attendent des crayons et une illustration de l’évangile du jour..

Ils sont installés près de l’autel, et demeurent ainsi dans l’assemblée. A l’Offertoire, ils peuvent apporter leur dessin à l’autel en geste d’offrande.

Les enfants ont une place très importante, car ils ne sont pas l’église de demain, mais l’église d’aujourd’hui !

Témoignage extrait du livre des récits du Territoire de NIORT-Ville