Chapelle de Sainte Macrine

La chapelle Sainte-Macrine

JPEG

Situé route de Sansais, sur la colline la plus haute de Magné (42 m.), ce haut lieu saint du pays maraîchin est dédié à Macrine, patronne des bateliers et sainte protectrice du monde agricole.

Macrine et sa sœur Colombe seraient venues d’Espagne au IVe siècle, au temps des dernières persécutions. Rejointes par Pezenne, elles créent un petit monastère dans les environs de Niort. Fuyant un seigneur voisin, elles se réfugient à Magné. Des fondations, dont celle de 1508, permettront la desserte du sanctuaire par le clergé.

’Patronne du Marais Poitevin, vénérée depuis les premiers siècles du christianisme, la tradition lui attribue des miracles liés à la vie de la terre. Elle christianisa les habitants : pêcheurs, chasseurs, laboureurs de son voisinage.


JPEGAu XIIème siècle, la petite église est rebâtie. Sous la Révolution, elle est en ruines et vendue à Jacques Barré de Niort. Sa veuve en fait don à la commune de Magné en 1806 qui la reconstruit de 1867 à 1886 dans le style néo-gothique. JPEG
En 2004, est inauguré un ex-voto en châtaignier co-signés par Laurent Page PNGet ses assistants Julien Monory et Maïté Ballereau-Ferdonnet. Il s’agit d’un bas-relief représentant Macrine à son arrivée dans le Marais, dans une barque s’avançant au milieu des roseaux.
Depuis le Moyen Age, chaque 6 juillet ou dimanche proche de cette date, se déroule un pèlerinage qui perdure encore de nos jours. Arrivant de Marans, Maillé, Vix, Damvix, Arçais… par la vieille Sèvre et amarrant leurs barques près du gué de Magné, les pèlerins passaient par trois sources miraculeuses. Il ne subsiste aujourd’hui que la « fontaine de la Gravée des Trois Ormeaux », érigée en 1845, à 1 km de la chapelle dans la rue du même nom.

2 Messages de forum

  • Chapelle de Sainte Macrine 10 juillet 2018 19:11, par A Favreau

    A propos du bâtiment (Chapelle) Ce sont des donateurs privés qui financent les travaux d’agrandissement de la chapelle en 1867/68..et jusqu’en 1805 La 1ère pierre de cette extension est posée le 29 Avril 1868, par l’Evêque de Poitiers ( Voir : Semaine Liturgique du Diocèse de Poitiers, la lettre d’un "témoin de la fête" datée du 18 Mai 1868.

    • Chapelle de Sainte Macrine 14 juillet 2018 19:05, par A Favreau

      ....."la chapelle en 1867/68..et jusqu’en 1805"
      Il faut écrire jusqu’en 1905 et non pas 1805 bien sûr !
      Désolée , c’est moi qui ai dû faire cette erreur !!!