Actes- Pierre-Corneille-Textes

III Pierre et le centurion Corneille : l’entrée des païens dans l’Eglise

Dans le récit des Actes des Apôtres, l’épisode de l’entrée du centurion Corneille dans l’Eglise est capital. Pierre en sera l’artisan, sous l’impulsion de l’Esprit Saint. Dans un premier temps, nous proposons le récit dans son intégralité. Puis un deuxième article en fera le commentaire.

Actes 10

1 " Il y avait à Césarée un homme du nom de Corneille, centurion à la cohorte appelée "l’Italique ". "2 Dans sa piété et sa crainte envers Dieu, que toute sa maison partageait, il comblait de largesses le peuple juif et invoquait Dieu en tout temps. 3 Un jour, vers trois heures de l’après-midi, il vit distinctement en vision un ange de Dieu entrer chez lui et l’interpeller : " Corneille ! " 4 Corneille le fixa du regard, et, saisi de crainte, il répondit : " Qu’y a-t-il, Seigneur ? " - " Tes prières et tes largesses se sont dressées en mémorial devant Dieu. 5 Et maintenant, envoie des hommes à Joppé pour en faire venir un certain Simon qu’on surnomme Pierre. 6 Il est l’hôte d’un autre Simon, corroyeur, qui habite une maison au bord de la mer. " 7

Dès que fut disparu l’ange qui venait de lui parler, Corneille appela deux des gens de sa maison ainsi qu’un soldat d’une grande piété, depuis longtemps sous ses ordres, 8 il leur donna tous les renseignements voulus et les envoya à Joppé. 9 Le lendemain, tandis que, poursuivant leur route, ils se rapprochaient de la ville, Pierre était monté sur la terrasse de la maison pour prier ; il était à peu près midi. 10 Mais la faim le prit et il voulut manger. On lui préparait un repas quand une extase le surprit. 11 Il contemple le ciel ouvert : il en descendait un objet indéfinissable, une sorte de toile immense, qui, par quatre points, venait se poser sur la terre. 12 Et, à l’intérieur, il y avait tous les animaux quadrupèdes et ceux qui rampent sur la terre, et ceux qui volent dans le ciel. 13 Une voix s’adressa à lui : " Allez, Pierre ! Tue et mange. " - 14 " Jamais, Seigneur, répondit Pierre. Car de ma vie je n’ai rien mangé d’immonde ni d’impur. " 15 Et de nouveau une voix s’adressa à lui, pour la seconde fois : " Ce que Dieu a rendu pur, tu ne vas pas, toi, le déclarer immonde ! " 16 Cela se produisit trois fois et l’objet fut aussitôt enlevé dans le ciel.

17 Pierre essayait en vain de s’expliquer à lui-même ce que pouvait bien signifier la vision qu’il venait d’avoir, quand justement les envoyés de Corneille, qui avaient demandé çà et là la maison de Simon, se présentèrent au portail. 18 Ils se mirent à crier pour s’assurer que Simon surnommé Pierre était bien l’hôte de cette maison. 19 Pierre était toujours préoccupé de sa vision, mais l’Esprit lui dit : " Voici deux hommes qui te cherchent. 20 Descends donc tout de suite et prends la route avec eux sans te faire aucun scrupule : car c’est moi qui les envoie. "

21 Pierre descendit rejoindre ces gens. " Me voici, leur dit-il. Je suis celui que vous cherchez. Quelle est la raison de votre visite ? " 22 Ils répondirent : " C’est le centurion Corneille, un homme juste, qui craint Dieu, et dont la réputation est bonne parmi la population juive tout entière. Un ange saint lui a révélé qu’il devait te faire venir dans sa maison pour t’écouter exposer des événements. " 23 Pierre les fit alors entrer et leur offrit l’hospitalité.

Le lendemain même, il partit avec eux accompagné par quelques frères de Joppé. 24 Et le surlendemain, il arrivait à Césarée. Corneille, de son côté, qui les attendait, avait convoqué sa parenté et ses amis intimes. 25 Au moment où Pierre arriva, Corneille vint à sa rencontre et il tomba à ses pieds pour lui rendre hommage. 26 " Lève-toi ! " lui dit Pierre et il l’aida à se relever. " Moi aussi, je ne suis qu’un homme. " 27 Et, tout en conversant avec lui, il entra. Découvrant alors une nombreuse assistance, 28 il déclara : " Comme vous le savez, c’est un crime pour un Juif que d’avoir des relations suivies ou même quelque contact avec un étranger. Mais, à moi, Dieu vient de me faire comprendre qu’il ne fallait déclarer immonde ou impur aucun homme. 29 Voilà pourquoi c’est sans aucune réticence que je suis venu quand tu m’as fait demander. Mais maintenant j’aimerais savoir pour quelle raison vous m’avez fait venir. "

30 Et Corneille de répondre : " Il y a trois jours juste en ce moment, à trois heures de l’après-midi, j’étais en prière dans ma maison. Soudain un personnage aux vêtements splendides se présente devant moi 31 " et me déclare : "Ta prière a trouvé audience, Corneille, et de tes largesses la mémoire est présente devant Dieu. " 32 " Envoie donc quelqu’un à Joppé pour inviter Simon qu’on surnomme Pierre à venir ici. Il est l’hôte de la maison de Simon le corroyeur, au bord de la mer. " 33 Sur l’heure, je t’ai donc envoyé chercher et tu as été assez aimable pour nous rejoindre. Maintenant nous voici tous devant toi pour écouter tout ce que le Seigneur t’a chargé de nous dire. "

34 Alors Pierre ouvrit la bouche et dit : " Je me rends compte en vérité que Dieu est impartial, 35 et qu’en toute nation, quiconque le craint et pratique la justice trouve accueil auprès de lui. 36 Son message, il l’a envoyé aux Israélites : la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ, lui qui est le Seigneur de tous les hommes. 37 " Vous le savez. L’événement a gagné la Judée entière ; il a commencé par la Galilée, après le baptême que proclamait Jean ; 38 ce Jésus issu de Nazareth, vous savez comment Dieu lui a conféré l’onction d’Esprit Saint et de puissance ; il est passé partout en bienfaiteur, il guérissait tous ceux que le diable tenait asservis, car Dieu était avec lui. 39 " Et nous autres sommes témoins de toute son oeuvre sur le territoire des Juifs comme à Jérusalem. Lui qu’ils ont supprimé en le pendant au bois, 40 Dieu l’a ressuscité le troisième jour, et il lui a donné de manifester sa présence, 41 non pas au peuple en général, mais bien à des témoins nommés d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé avec lui et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. 42 Enfin, il nous a prescrit de proclamer au peuple et de porter ce témoignage : c’est lui que Dieu a désigné comme juge des vivants et des morts ; 43 c’est à lui que tous les prophètes rendent le témoignage que voici : le pardon des péchés est accordé par son Nom à quiconque met en lui sa foi. "

44 Pierre exposait encore ces événements quand l’Esprit Saint tomba sur tous ceux qui avaient écouté la Parole. 45 Ce fut de la stupeur parmi les croyants circoncis qui avaient accompagné Pierre : ainsi, jusque sur les nations païennes, le don de l’Esprit Saint était maintenant répandu ! 46 Ils entendaient ces gens, en effet, parler en langues et célébrer la grandeur de Dieu. Pierre reprit alors la parole : 47 " Quelqu’un pourrait-il empêcher de baptiser par l’eau ces gens qui, tout comme nous, ont reçu l’Esprit Saint ? " 48 Il donna l’ordre de les baptiser au nom de Jésus Christ et ils lui demandèrent alors de rester encore quelques jours.

Actes 11

1 Les apôtres et les frères établis en Judée avaient entendu dire que les nations païennes, à leur tour, venaient de recevoir la parole de Dieu. 2 Lorsque Pierre remonta à Jérusalem, les circoncis eurent des discussions avec lui : 3 " Tu es entré, disaient-ils, chez des incirconcis notoires et tu as mangé avec eux ! " 4 Alors Pierre reprit l’affaire depuis le début et la leur exposa point par point : 5 " Comme je me trouvais dans la ville de Joppé en train de prier, j’ai vu en extase cette vision : du ciel descendait un objet indéfinissable, une sorte de toile immense qui, par quatre points, venait se poser du ciel, et qui est arrivée jusqu’à moi. 6 Le regard fixé sur elle, je l’examinais et j’ai vu les quadrupèdes de la terre, les animaux sauvages, ceux qui rampent et ceux qui volent dans le ciel. 7 " Puis j’entends une voix me dire : "Allez, Pierre ! Tue et mange. " 8 " Je dis alors : "Jamais, Seigneur. Car de ma vie rien d’immonde ou d’impur n’est entré dans ma bouche. " 9 " Une seconde fois la voix reprend depuis le ciel : "Ce que Dieu a rendu pur, toi, ne va pas le déclarer immonde ! " 10 Cela a recommencé trois fois, puis le tout a été de nouveau hissé dans le ciel. 11 Et voilà qu’à l’instant même trois hommes se sont présentés à la maison où nous étions ; ils m’étaient envoyés de Césarée. 12 L’Esprit m’a dit de m’en aller avec eux sans aucun scrupule. Les six frères que voici m’ont accompagné. Et nous sommes entrés dans la maison de l’homme en question.

13 " Il nous a raconté comment il avait vu l’ange se présenter dans sa maison et lui dire : "Envoie quelqu’un à Joppé pour faire venir Simon qu’on surnomme Pierre. " 14 " Il exposera devant toi les événements qui apporteront le salut à toi et à toute ta maison. " 15 A peine avais-je pris la parole que l’Esprit Saint est tombé sur eux comme il l’avait fait sur nous au commencement. 16 " Je me suis souvenu alors de cette déclaration du Seigneur : "Jean, disait-il, a donné le baptême d’eau, mais vous, vous allez recevoir le baptême dans l’Esprit Saint. " 17 Si Dieu a fait à ces gens le même don gracieux qu’à nous autres pour avoir cru au Seigneur Jésus Christ, étais-je quelqu’un, moi, qui pouvait empêcher Dieu d’agir ? "

18 A ces mots les auditeurs retrouvèrent leur calme et ils rendirent gloire à Dieu : " Voilà que Dieu a donné aussi aux nations païennes la conversion qui mène à la vie ! "

19 Cependant ceux qu’avait dispersés la tourmente survenue à propos d’Étienne étaient passés jusqu’en Phénicie, à Chypre et à Antioche, sans annoncer la Parole à nul autre qu’aux Juifs. 20 Certains d’entre eux pourtant, originaires de Chypre et de Cyrène, une fois arrivés à Antioche, adressaient aussi aux Grecs la Bonne Nouvelle de Jésus Seigneur. 21 Le Seigneur leur prêtait main forte, si bien que le nombre fut grand de ceux qui se tournèrent vers le Seigneur, en devenant croyants. 22 La nouvelle de cet événement parvint aux oreilles de l’Église qui était à Jérusalem et l’on délégua Barnabas à Antioche. 23 Quand il vit sur place la grâce de Dieu à oeuvre, il fut dans la joie et il les pressait tous de rester du fond du cœur attachés au Seigneur. 24 C’était en effet un homme droit, rempli d’Esprit Saint et de foi. Une foule considérable se joignit ainsi au Seigneur.

25 Barnabas partit alors chercher Saul à Tarse, 26 il l’y trouva et l’amena à Antioche. Ils passèrent une année entière à travailler ensemble dans cette Église et à instruire une foule considérable. Et c’est à Antioche que, pour la première fois, le nom de " chrétiens " fut donné aux disciples. 27 En ces jours-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche. 28 L’un d’eux, appelé Agabus, fit alors savoir, éclairé par l’Esprit, qu’une grande famine allait régner dans le monde entier-elle eut lieu en effet sous Claude. 29 Les disciples décidèrent alors qu’ils enverraient, selon les ressources de chacun, une contribution au service des frères qui habitaient la Judée. 30 Ce qui fut fait. L’envoi, adressé aux anciens, fut confié aux mains de Barnabas et de Saul.