ACAT - Exposition du 9 au 15 décembre au CAC

Exposition du dimanche 9 au samedi 15 décembre au Belvédère du Centre d'Action Culturel ( CAC – Moulin du Roc) :

Les lieux du temps zéro

A l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (10 décembre) le groupe ACAT de Niort (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) a souhaité manifester son engagement et son soutien à l’accueil de l’étranger en installant cette exposition à Niort.

Cette exposition propose un voyage dans le temps et dans l'espace. Elle retrace la vie quotidienne en Syrie et à la frontière libanaise avant et pendant les conflits qui bouleversent actuellement le pays. C'est un contraste saisissant et éclatant de vérité qui s'offre à nous.

Le travail d'Assem Hamsho nous fait prendre conscience de toute la fragilité et vulnérabilité de la vie humaine face à des événements qui peuvent parfois nous dépasser (la complexité géopolitique actuelle et ses enjeux, les conflits armés, les déplacements de population). Ces photos nous bouleversent et nous interrogent : comment en est-on arrivé là ? Depuis combien de temps ces personnes attendent-elles et pour combien de temps encore ? Pourquoi ?

L'écart entre et la vie quotidienne, avant et pendant les conflits et notamment l'utilisation de panneaux publicitaires comme toits d'abris est, au-delà d'une simple photographie, un symbole fort et révélateur de la situation mondiale contemporaine.

Ces photos questionnent notre condition et notre ouverture à l'autre. Elles permettent d'aborder maintes questions à la fois politiques, sociales, historiques et philosophiques. Plus largement l'exposition permet d'ouvrir un débat : comment faire face si cela nous arrivait un jour ? Comment se reconstruire et avancer dans la vie lorsque son propre avenir et celui de son pays restent en suspens, figés dans le temps et dans des situations profondément complexes ?

Assem HAMSHO

Photographe né en Syrie. Il vit en France depuis 2015. Il a participé à plusieurs expositions collectives. C’est sa première exposition individuelle. Il travaille comme membre d’un programme éducatif pour les enfants dans les camps de réfugiés au Liban.

Répondre à cet article