Accueil > Espace St Hilaire en Sud Deux Sèvres > Archives > Archives des programmes > 2014-2015 > Programme de l’Espace St-Hilaire avril juin 2015

Programme de l’Espace St-Hilaire avril juin 2015

Poursuivant l’approche de la laïcité, l’Espace st Hilaire en Pays niortais et Mellois (EsH) propose ce 2ème trimestre 2015 trois rencontres auxquelles vous êtes cordialement invité

Au programme des soirées de l’EsH
En avril : "La Franc maçonnerie et la laïcité"
En mai : "Les fondements théologiques de la laïcité"
En juin : "La laïcité n’est pas ce que vous croyez"


jeudi 16 avril 2015
conférence-débat
"La Franc maçonnerie et la laïcité"
avec Michel Alix, gérontologue, conférencier de loge anglaise.

En 2014, un cercle de diverses obédiences assisté de personnalités civiles non initiées a planché sur la laïcité avec la volonté de rédiger un « guide pratique du vivre ensemble » destiné aux élus, parlementaires, enseignants et parents.

jeudi 16 avril 2015
20 h 30
Niort, Centre Du Guesclin amphi 3
(entrée et parking libres)


Jeudi 28 mai 2015
conférence-débat
"Les fondements théologiques de la laïcité"

avec Pascale Renaud-Grosbras, docteur ès lettres, pasteur de l’Église protestante unie de France à Niort, membre de la rédaction de la revue Études théologiques et religieuses.
En affirmant que seul Dieu est sacré, en considérant que toute institution, tout pouvoir est second et relatif, les réformateurs, de fait, affirmaient que le monde est laïque. Pour les protestants, les fondements de la laïcité sont donc d’abord théologiques. Repenser la laïcité aujourd’hui, c’est l’occasion de questionner ces fondements, d’en redire la portée et de s’interroger sur leur pertinence au regard du monde moderne. La sécularisation présente en germe au cœur de la foi protestante est-elle une bonne nouvelle pour le monde d’aujourd’hui, et comment peut-elle se vivre sur un mode apaisé, dans le souci de la construction d’un être-ensemble ?

Jeudi 28 mai 2015
20 h 30
Niort,
Centre Du Guesclin amphi 1 place Chanzy

(entrée et parking libres)



Jeudi 18 juin 2015
conférence-débat
"La laïcité n’est pas ce que vous croyez"
avec Pierre Dharréville, responsable des relations du Parti communiste français avec les croyants

La laïcité fait débat en France. Et c’est toujours sous le sceau de la polémique qu’elle fait irruption dans l’actualité, avec un net regain depuis la première affaire du voile, en 1989. Si le mot est devenu sacré, au point d’être une référence obligée, l’idée est au cœur d’un grand malentendu. (…) En faisant de la lutte contre le développement des religions et leur présence dans l’espace public la raison d’être de la laïcité, n’a-t-on pas fait preuve d’hypocrisie et ouvert la porte à de telles manipulations ?
Comment faire face aux questions posées ? Quel est l’enjeu du combat laïque aujourd’hui ? En rappelant la longue histoire de la laïcité, et en démêlant ses enjeux actuels, Pierre Dharréville entend participer au salutaire effort de clarification. Pour lui, loin d’être une règle d’exclusion frappant d’obscénité toute spiritualité, la laïcité est un principe politique émancipateur qui veut voir exercer le pouvoir par le peuple dans son entier, à l’abri de toute tutelle et de toute confiscation. Le peuple composé d’hommes et de femmes égaux en droits quelle que soit leur genre, leur revenu imposable, comme leur religion s’ils en ont une. En effet, garantie du vivre ensemble, la laïcité met en musique les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. C’est en cela qu’elle porte une vocation universelle, à mille lieues du fameux choc des civilisations qui se met en scène à l’échelle de nos quartiers comme à l’échelle de la planète ; (…) une invitation à retrouver le sens du combat laïque, un combat encore et toujours révolutionnaire.
Pierre Dharréville est journaliste et écrivain, auteur du livre « La laïcité n’est pas ce que vous croyez » (Editions de l’Atelier, 2013),

Jeudi 18 juin 2015 20 h30
Niort
Centre Du Guesclin (amphi 1)
place Chanzy

(entrée et parking libres)


Ce programme est enraciné dans l’action locale.il rejoint l’appel de la Conférence des évêques de France du 24 mars 2015 à une laïcité « gardienne de la liberté de conscience, de la liberté religieuse, de la liberté de culte, comme de celle de ne pas en avoir », une laïcité qui « veille à la paix civique tout en permettant le vivre ensemble de citoyens aux convictions diverses ».