Dimanche 1er décembre 2013, premier de l’Avent, année A.

Dimanche 1er décembre 2013, premier de l’Avent, année A.

Matthieu 24, 37 à 44 : « Vous ne connaissez pas le jour où votre Seigneur viendra. »

Georges de la Tour. Madeleine à la flamme filante. Vers 1638. Détail. Musée de Los Angeles (USA).

Ce tableau, signé, a été découvert et identifié en 1972.

Cette Marie-Madeleine pénitente, après la Résurrection du Christ, peut fort bien évoquer l’attente du retour du Seigneur, la veille intérieure pour le dernier Avent, à l’heure où le Fils de l’homme viendra.

Le visage est jeune, les formes solidement dessinées, avec de forts contrastes.
La main droite (hors cadre) est posée sur un crâne, selon le thème des vanités, cher à cette époque. Le petit doigt au niveau des lèvres semble appeler au silence.

La croix de bois posée sur la table, la discipline et les livres bien fermés n’attirent ni l’attention ni l’action. Mais la flamme est là, centrale, première lumière de l’Avent ? Elle seule illumine le visage, fascine le regard, porte d’entrée la plus sûre vers la lumière intérieure.

Il est loin le temps des plaisirs et de l’insouciance : « on mangeait, on buvait, on se mariait… », comme dans notre société de consommation. Quel sera l’avenir ?.

Nous sommes témoins de cette méditation paisible. Veillons donc.

Le Fils de l’homme viendra.

Père Jacques Lefèbvre


Voir les autres présentations de Jacques Lefebvre
Voir les vidéos de "La bible en images" de Jacques Lefebvre