Activités de l’ESH 2019 - 2020

PROGRAMME DES ACTIVITES DE L’ESH

- Conférences

- Le « Beau » avec Jacques Bréchoire

- Retransmission de « Mardis d’éthique publique »


CONFERENCES DU PREMIER TRIMESTRE 2019-2020

- Jeudi 14 novembre à 20h 30 au Lycée Saint-André (amphithéâtre) 14, rue de Souché - Niort

« Les personnages féminins du Nouveau Testament »
Avec le Père Yves-Marie BLANCHARD,


professeur honoraire de l’Institut Catholique de Paris JPEG_
Qu’on le déplore ou s‘en réjouisse, la Bible a longtemps été lue d’un point de vue masculin. Or, les évolutions sociétales ne permettent plus une lecture aussi réductrice. Une attention précise aux personnages féminins du Nouveau Testament révélera, non seulement qu’elles sont omniprésentes, mais occupent des postes-clés dans le récit et ne font en général l’objet d‘aucune discrimination.
En conséquence, il paraît possible – et souhaitable – de reconsidérer l’interprétation des quelques textes apparemment hostiles ou injustes à l’égard des femmes. Il y va de la crédibilité du message chrétien dans le monde d’aujourd’hui.


- Jeudi 12 décembre à 20h 30 au Lycée Saint-André (amphithéâtre) 14, rue de Souché - Niort
JPEG

« La place des femmes dans l’Eglise catholique aujourd’hui… et demain ? » avec Isabelle PARMENTIER *

Que deviendrait l’Église sans les femmes ?
Une multitude d’entre elles sont engagées à tous les niveaux. Leur service, largement apprécié, est peu contesté, mais leur reconnaissance institutionnelle reste aléatoire, ambiguë et difficile, souvent source de divisions.
Quelle influence et quelle autorité leur sont véritablement reconnues ?
Comment penser une parité en fidélité à l’Évangile ?
Quelles ouvertures et quels points de blocage depuis le Concile Vatican II ?
Dans un contexte de crise ecclésiale, des théologiens - hommes et femmes - soulignent l’urgence pastorale de la question.

Nous essayerons de nous en saisir avec eux, avec humour, un brin de passion et beaucoup d’espérance.

* Isabelle PARMENTIER, laïque consacrée, théologienne. Depuis 2006, au service de l’annonce de la foi dans notre diocèse, missionnée à la pastorale des familles


- Jeudi 12 septembre à 20h 30 au Centre du Guesclin (salle de conférence n° 2 bât A – RDC) – Place Chanzy à Niort.

« Comment peut-on basculer dans la violence ? Des jeunes gens ordinaires confrontés à l’intolérable ».

JPEG

avec Claude JUIN *

L’actualité récente, tant nationale qu’internationale, ne cesse de faire état d’affrontements parfois violents. Dans un contexte bien particulier et fort différent (celui de la guerre d’Algérie) Claude JUIN a été confronté à la violence extrême, à celle de la torture. A partir de son expérience et de ses travaux de recherche, il nous aidera à comprendre comment un homme "ordinaire" peut basculer dans la violence.

* Ancien sous-officier du contingent en Algérie en 1957-1958, Claude JUIN est Docteur en sociologie EHESS, diplômé du CNAM en psychologie du travail et en ergonomie. Il a été DRH dans des entreprises et dans la fonction publique. Ex-maire de Bessines, actuellement militant actif pour le soutien aux immigrés et au peuple palestinien.


JPEG- Lundi 23 septembre à 17h 30 au Lycée Saint-André (amphithéâtre) 14, rue de Souché - Niort

En partenariat avec l’équipe locale du Secours Catholique, nous accueillerons Véronique Fayet *.
A l’occasion de la sortie de son livre

"Révolution fraternelle, le cri des pauvres. "

Alors que les contestations sociales en France et les inégalités dans le monde se font de plus en plus vives, il est plus que temps d’agir solidairement !
Véronique Fayet* donne à entendre la voix des plus précaires et amène le citoyen à une véritable prise de conscience des causes de la pauvreté de nos jours, au niveau international et national. Elle abordera les principaux enjeux de transformation sociale aujourd’hui tels que la protection sociale, le système financier et bancaire, l’écologie et les migrations.
Véronique Fayet rappelle l’importance de l’entraide et de la rencontre avec les personnes en situation de pauvreté et déconstruit les préjugés qui les poursuivent. Elle dénonce l’absurdité et les failles de notre système actuel tout en proposant des solutions pour parvenir à monde plus juste et fraternel.

* Véronique FAYET a été Conseillère municipale puis de 1995 à 2014 adjointe au maire de Bordeaux, en charge des questions de solidarité et de lutte contre l’exclusion. Depuis 2014 elle est Présidente Nationale du Secours Catholique Caritas France.


PNG- Jeudi 3 octobre à 20h 30. Pôle Universitaire (amphithéâtre de l’IUT) 8 rue Archimède - Niort (parking gratuit, entrée au rond-point à la jonction des Av de Wellingborough et Salvador Allende)

« Qu’allons-nous chercher dans les étoiles ? : 50 ans après les premiers pas sur la lune » Avec Jacques ARNOULD

« Un petit pas pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité », tels furent les premiers mots de Neil Armstrong en posant un pied sur notre satellite. Depuis le 21 Juillet 1969, l’humanité a fait un bond dans la connaissance du cosmos : découverte d’exoplanètes, des trous noirs, confirmation de l’inflation de l’univers, … Ces découvertes sur la structure du cosmos ne vont pas sans poser de nouvelles questions philosophiques et spirituelles sur le sens de la conquête spatiale : existence de vies extra-terrestres, possibilité de mondes parallèles, finitude de l’univers. Le renouveau de la conquête spatiale a-t-elle pour objectif de nous aider à répondre à ces questions ou correspond-elle à l’anticipation d’une fuite de notre Terre malade ?

Jacques Arnould, Docteur en histoire des sciences et en théologie, chargé des questions d’éthique au CNES – Centre National d’Etudes Spatiales – nous éclairera sur les enjeux pour l’humanité du renouveau de la conquête du cosmos.


CONFERENCES DU DEUXIEME TRIMESTRE 2019-2020

Jeudi 23 janvier 2020 à 20h30, l’adresse du lieu sera communiquée ultérieurement

Complexités et contradictions de l’enseignement du « fait religieux » Par René NOUAILHAT *

En 2017, sur plainte anonyme, un instituteur d’un petit village de l’Indre a été brutalement interdit d’enseignement puis déplacé sous le motif qu’il avait traité du fait religieux à partir, entre autres, de textes d’Évangile. René Nouailhat, impliqué dans la mise en œuvre du Rapport Debray de 2002, s’est saisi de cette affaire dans un livre intitulé « La leçon de Malicornay. Le fait religieux pris en otage » Il nous proposera une réflexion de fond sur le thème de la laïcité et du traitement scolaire des religions, dans une situation largement dégradée du fait de fractures sociales aggravées, de radicalismes religieux et d’une non moins préoccupante radicalisation laïque dont l’affaire de Malicornay est une illustration quasi emblématique.
* René Nouailhat, docteur ès Lettres, est historien des religions. Il a fondé l’IFER (Institut de formation à l’étude et l’enseignement des religions) au Centre Universitaire Catholique de Bourgogne, où il a ouvert de nouveaux parcours de formation et de recherche en didactique du fait religieux.


Jeudi 5 mars 2020 à 20h30 l’adresse du lieu sera communiquée ultérieurement

La foi et les engagements des chrétiens d’Afrique Table-ronde avec les prêtres africains des paroisses du Sud Deux-Sèvres et le pasteur Alain-Georges Nouga


Vendredi 20 mars 2020 à 20h30 l’adresse du lieu sera communiquée ultérieurement

L’urgence écologique : un défi pour les droits de l’Homme. Par Martin KOPP * En partenariat avec l’Eglise Protestante Unie de France, l’ACAT, le CCFD, la Cimade, Amnesty International.

* Martin Kopp est docteur en théologie protestante de l’Université de Strasbourg. Il mène une activité de théologien écologique et dirige la campagne interreligieuse mondiale « Living the Change » sur les modes de vie bons pour le climat. Il préside la commission écologie – justice climatique de la Fédération protestante de France. Il fut chargé de plaidoyer pour la justice climatique de la Fédération Luthérienne Mondiale et participa, en particulier, à la COP21.


Jeudi 16 avril 2020 à 20h30 l’adresse du lieu sera communiquée ultérieurement

L’expérimentation « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée » du mauléonais

Avec la participation de :
- Pierre-Yves MAROLLEAU : maire de Mauléon
- Bernard ARRU : initiateur du projet… devenu réalité
- Le responsable de l’Entreprise à But (ESIAM) avec d’anciens chômeurs de longue durée bénéficiaires de cette entreprise (sous réserve)
- Jean DUBOIS : diacre permanent à Mauléon


ATELIER PHILOSOPHIQUE AVEC JACQUES BRECHOIRE

Après avoir abordé les années précédentes le Bien et le Vrai, le thème de l’année 2019-2020 sera le troisième transcendantal à savoir :

le « Beau »

Le « transcendant » c’est ce qui nous fait nous déplacer, soit vers le haut, soit vers un autre lieu, grâce à une tension quasi irrésistible ! Qu’est-ce qui nous plaît tant dans le beau, et où peut-il bien nous mener ? Les grandes pensées philosophiques, anciennes et modernes seront la base de la réflexion.
Ces ateliers auront lieu pour le premier trimestre 2019-2020
de 18h à 20h, les mardis suivants (et non le lundi comme les années précédentes) :

  • _ MARDI 17 septembre,
  • _ MARDI 15 octobre,
  • _ MARDI 19 novembre
    La Beauté chez Platon : « Le philosophe ne prend jamais les choses belles pour le Beau lui-même ». Platon développe une doctrine de la beauté particulièrement riche, qui trace un chemin d’initiation, allant de l’appréciation des choses belles, jusqu’à l’Idée de Beau. Mais quelle peut bien être cette Idée ?
  • _ et MARDI 17 décembre
    à l’Espace Saint Hilaire 34, rue du 14 Juillet à Niort.

REDIFFUSION DES « MARDIS D’ETHIQUE PUBLIQUE »

La retransmission trimestrielle de certains « Mardis d’éthique publique » du Centre Sèvres (Faculté Jésuites de Paris) est également prévue à la salle paroissiale d’Aiffres aux dates suivantes :

Ces rediffusions débutent à 20h à la salle paroissiale d’Aiffres et sont suivies d’un temps de débat avec les participants.