VIOLENCE ET PARDON, 21 Octobre 2012

En ce dimanche 21 Octobre 2012, entre la messe de 9h et celle de 11h (à 10h55)Une voiture piégée a secoué le quartier chrétien de Bab-Touma à Damas faisant treize victimes , plusieurs dizaines de blessés et des dégâts importants aux alentours, des vitres cassées à l’archevêché..…

Des scènes de peur et de panique ; les parents courent chercher leurs petits dans les écoles du quartier (dimanche est un jour ouvrable en Syrie) alors que les sirènes des ambulances accentuent la gravité du temps apocalyptique, voitures calcinées, corps échiquetés…Effrayant.. Et toujours la même question : POURQUOI ?

Les quelques fidèles parsemés dans l’église se sont mis genoux pour prier le chapelet implorant Notre Dame de la Paix avant d’assister à la messe avec 20 minutes de retard..

Bab Touma est un quartier historique de la vieille ville de Damas, il incarne le long chemin de martyrologie dont celui de 1860 et ses 11 000 martyrs qui ont arrosé de leur sang chaque centimètre carré de ses ruelles que St Paul a dû parcourir lors de sa conversion et de son baptême à l’aube du christianisme...

Ce quartier a été jusqu’à aujourd’hui épargné et ceci depuis le 15 mars 2011 début de cette crise qui déchire la Syrie.…

Cet attentat un dimanche à l’entrée du quartier chrétien, au milieu de 4 églises et à la veille de la visite de cinq cardinaux émissaires du Saint Siège à Damas, porte- t- il un message quelconque et lequel ?
Personne n’a revendiqué jusqu’à maintenant cet attentat..
Les jours qui viennent pourraient éclaircir et donner une réponse..

Est-ce la violence gratuite qui frappe à la porte pour faire peur aux derniers Chrétiens déjà affaiblis ?
Beaucoup ont déjà pris la route de l’Exode.
D’autres préparent un hâtif départ éventuel.
Difficile de tourner la page et partir..

Une Eglise sans fidèles est un témoin muet..
J’ai dit la grande messe de dimanche 18h pour 23 personnes seulement priant pour les victimes de ce matin et pour les musulmans qui fêtent en Syrie AlAdha ( Eid Alkebir) le 26 octobre dans le deuil et le silence.

L’Exhortation Apostolique nous invite à reconstruire nos patries sur le dialogue, la liberté et le respect d’opinions et de croyances.…

Le message chrétien devient avant tout celui de la Croix salvatrice, de l’amour et du pardon…
Aurons-nous le courage prophétique d’assumer l’aventure ?

Devant ce défi et devant cette solitude chaotique et amère nous avons tant besoin de votre prière et de votre amitié..

Damas le 21 Octobre 2012.

+Samir NASSAR
Archevêque Maronite de Damas