Seigneur, prends tes enfants

Seigneur, prends tes enfants

JPEG - 49.2 ko

En ce jour de Pâque de l’année 30, Jérusalem se réveille sous un soleil radieux. Aujourd’hui c’est la fête de Pessah. Adultes et enfants, dans leurs plus beaux atours, montent au Temple de la Ville Sainte pour la prière à Yahveh.

Mais, voici que, débouchant des souks, empruntant la ruelle qui conduit à la porte d’Ephraïm, deux galiléens se précipitent vers les jardins… vers le jardin de Joseph d’Arimathie :

JPEG - 17.5 ko

Le Christ n’est plus là ! - Pierre s’affole

Quelqu’un l’a pris ? - Il est apparu à Marie de Magdala.

Il est ressuscité – Il l’avait dit !

Il est ressuscité – Il vous attend en Galilée. »

Seigneur, en ce jour de Pâques, Tes enfants que voilà, prends Tes enfants par la joie.

Depuis trois jours, ils Te suivaient, comme on suit un enterrement. Mais ils T’ont suivi quand même, Simon-Pierre et les fils de Zébédée. Jusqu’au bout, jusqu’à la croix.

JPEG - 9.4 ko

Un soir à la criée, Tu marchais sur le quai de Capharnaüm, Tu les avais invités pour une aventure spirituelle.

Tu les as fait marcher vers Ta résurrection. Ou vers leur résurrection.

Seigneur, Tes enfants de là-bas. Et Tes enfants de Copacabana. Tes enfants que voilà, prends Tes enfants dans les bras.

Depuis trois ans, elle Te suivait, comme on suit un prophète.

JPEG - 6.7 ko

Un soir, Tu marchais sur la plage de Magdala ; Tu rencontras Marie, le visage défait par le travail de la nuit.

Tu l’as invitée pour une résurrection de l’amour ; et Tu l’as prise par le cœur.

Rappelle-Toi, Seigneur, sur le chemin du Calvaire, comme aujourd’hui, sur les chemins du monde,

Rappelle-Toi Tes filles qui pleurent.

Seigneur, prends Tes enfants par le cœur.

JPEG - 32.1 ko

Ils T’ont suivi aussi, ceux que Tu avais guéris au hasard des rencontres.

Le paralytique qui voulait marcher, et qui danse aujourd’hui,

Et celui qui voulait parler, et qui chante aujourd’hui.

Rappelle-Toi l’aveugle de Jéricho, qui voulait voir ; Tu l’appelas pour une résurrection à la lumière.

Seigneur, Tes enfants qui veulent voir , prends tes enfants par la lumière.

Ils sont venus. Ils sont ceux qui Te suivaient sur les bords du Lac.

Ils étaient 5 000 ; on ne comptait pas les femmes et les enfants.

Ils étaient 5 000 qui avaient faim.

JPEG - 12.2 ko

Tu les avais nourris de Ton pain ;

Ce jour-là, Tu les avais invités pour un autre repas, pour le partage eucharistique.

En ce matin de Pâques, c’est nous que Tu invites, Seigneur à ton Eucharistie, pour une résurrection au partage entre frères.

Seigneur, Tes enfants qui veulent partager Ton pain, prends Tes enfants par la faim

JPEG - 75.9 ko

Seigneur, en ce jour de Pâques,

je me souviens de Jérusalem, là-bas.

Jérusalem, ce matin encore,

qui danse au soleil, à cause de Ta résurrection .

Quand Pâques revient je me sens invité à la Fête. Quand Pâques revient, je me sens invité à une résurrection.

Ils sont venus. Et ils sont là, les gens de chez nous. Tes enfants que voilà, Seigneur, prends Tes enfants par la joie.

Père Joseph GUILBAUD

Textes du père Joseph Guilbaud

Répondre à cet article