Que va devenir le carmel ?

« Mais que va devenir le monastère ? »

Le 15 octobre 2020, au cours de l’Eucharistie en la solennité de Thérèse d’Avila, Mgr Pascal Wintzer annonçait la fermeture du carmel. Décision prise par les sœurs de la communauté après deux années de réflexion.

Une des questions qui venait alors à l’esprit de beaucoup était : « mais que va devenir le monastère ? »
Eh bien, le Seigneur a donné lui-même la réponse, une réponse inattendue, mais qui semble être une œuvre d’Église pour aujourd’hui et qui se vit déjà dans plusieurs diocèses

Par un concours de circonstances, nos sœurs Filles de la Charité du Sacré- Cœur de Jésus de la Salle de Vihiers déjà présentes à Niort à la maison de retraite du Sacré Cœur, sont venues voir s’il y avait là un lieu qui pourrait rendre service pour une œuvre de congrégation ! Dans le même temps elles ont reçu une demande de Corinne et Laurent Benêteau qui cherchaient un lieu pour faire vivre « un village Saint Joseph ».
Chacun a essayé de répondre à l’appel reçu. La communauté des carmélites en faisant le choix de sa fermeture afin que chaque sœur puisse continuer à vivre dans un autre lieu sa vocation, les sœurs de la Salle de Vihiers, en osant une aventure avec des laïcs et Corinne et Laurent en répondant à l’appel reçu d’ouvrir leur vie de famille à des frères et sœurs en difficulté.

Concrètement les Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus vont acquérir la propriété du monastère, y installer une communauté de quelques sœurs qui aura pour mission de porter dans la prière et par leur présence fraternelle, l’œuvre du village St Joseph et elles mettent à la disposition l’espace restant à Corinne et Laurent avec leurs 5 enfants pour y faire vivre le village St Joseph.

Voici ce qu’écrivaient Corinne et Laurent dans leur lettre de demande reçue par les sœurs de la Salle de Vihiers :

« Nous souhaiterions ouvrir notre famille aux personnes en situation de fragilité (maximum 10) et ainsi créer un foyer du Village Saint Joseph sur notre diocèse d’Angers, ou ailleurs si tel est le désir de Dieu. »
« Le Village saint Joseph a été créé par Katia et Nathanael Gay, il y a 22 ans au cœur de la Bretagne et ses foyers d’accueil se multiplient depuis 2 ans. 4 foyers ont vu le jour dans 4 diocèses différents et d’autres projets sont en gestation. »

Nous confions ce projet d’accueil à la prière de chacun et espérons que certaines personnes pourront y contribuer. Le Village Saint Joseph s’inscrit dans le diocèse et dans la paroisse qui le reçoit.

La Messe d’action de grâce pour les sœurs du Carmel ne sera pas le lundi de Pâques mais le dimanche 16 mai à 15h.

En attendant de faire plus ample connaissance, nous vous disons toute notre communion fraternelle en ce temps de carême.

Sœur Anne Marie et ses sœurs
Sœur Rose Marie et ses sœurs
Corinne et Laurent et leurs enfants.

Répondre à cet article