Accueil > Espace St Hilaire en Sud Deux Sèvres > Archives > Archives des programmes > 2010-2014 > Programme de l’Espace st-Hilaire septembre-décembre 2010

Programme de l’Espace st-Hilaire septembre-décembre 2010

Programme de l’Espace st Hilaire en Pays niortais et Mellois

septembre – décembre 2010


Punir… énigme… précarité… bioéthique… différence… évangile…. dignité… crise…

- Le lundi 22 novembre 2010 (*),
conférence-débat, «  Evangile et dignité humaine : une connexion haut débit » avec
Anne-Cécile Antoni ancienne présidente de l'ACAT (2008-2010)
,
Valérie Mitrani présidente du conseil régional de l'ERF-Ouest,
Albert Rouet archevêque de Poitiers.

La torture et la peine de mort sont parmi les atteintes les plus graves à la valeur sacrée de la personne humaine. Ces pratiques sont-elles en voie de régression à travers le monde ? Depuis trente six ans, l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), association oecuménique, se bat au nom de l’Evangile pour les faire reculer. Si le combat pour les droits de l’homme n’est pas l’apanage exclusif des chrétiens, ceux-ci ont-ils des raisons particulières de s’y engager ? Où situer les connexions entre l’Evangile et la défense de la dignité humaine ?
A l’initiative de l’Association des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT),Invités : Anne-Cécile Antoni, ancienne présidente de l’ACT , Valérie Mitrani, pasteure, présidente du Conseil régional Ouest de l’Eglise réformée de France et Alber Rouet, archevêque de l’Eglise catholique de Poitiers,
20 h 30, amphi du lycée st André, 14 rue de Souché à Niort,

 
- Le jeudi 2 décembre 2010,
conférence, «  Quelle Eglise pour demain ?  » avec Olivier Le Gendre.

La première tâche de l'Eglise n'est-elle pas de rendre perceptible la tendresse que Dieu réserve à chacun de ses enfants ? Voilà la question fondamentale posée dans un livre courageux, lucide, qui ne renie pas pour autant un profond attachement à l'Eglise. Pour éviter que la mondialisation marchande ne soit le succès des riches et le désespoir des pauvres, l'Eglise est appelée à se mettre au service de ces derniers .Elle ne doit pas craindre de voir décliner sa puissance passée mais s’appuyer sur l'universalité des valeurs de l'évangile pour humaniser une mondialisation qui déshumanise à tour de bras.
Au terme d'un dialogue passionnant entre le cardinal et le journaliste, l’interrogation est claire : “Aurons- nous réussi, au nom de notre foi, à mettre un peu plus d’humanité dans un monde qui semble saisir toutes les occasions de se déshumaniser ?”
Olivier Le Gendre est l’auteur de “Confession d’un cardinal“ publié chez JC. Lattès,
20 h 30, 
amphi du lycée st André, 14 rue de Souché à Niort,
(entrée : 5 €)

Pour en savoir plus cliquer ici 

 

_______________________________________

(*) L’Espace st Hilaire remercie ceux qui participent ses activités, il ne peut malheureusement pas répondre à toutes demandes.
Lorsque son partenariat n’est pas possible, l’ESH souhaite parrainer les initiatives qui répondent à ses objectifs. Il félicite ceux qui les prennent.

_______________________________________

- Le jeudi 30 septembre 2010,
conférence : « le droit de punir », avec Denis Salas,

Défi du terrorisme, montée du sentiment d'insécurité, notre société et son système judiciaire s'engagent toujours plus dans la voie de la répression. Mais à trop vouloir prévenir les risques, ne sommes-nous pas en train de rompre avec notre conception humaniste et individualisée de la peine ? Dans son livre, « La Volonté de punir », Denis Salas montre comment le souci légitime de réparation des victimes est devenu la préoccupation majeure de notre culture judiciaire. Il décrit les modifications de la justice pénale qui ont accompagné cette évolution et les dangers qu'elles font peser sur notre démocratie. Cette transformation est-elle encore réversible en France ? ou bien allons-nous prendre exemple sur les Etats-Unis ? L'exigence de justice va-elle céder devant le populisme pénal ? Peut-elle encore se faire entendre dans un débat public dominé par la peur ?
Denis SALAS, est directeur scientifique des Cahiers de la Justice, secrétaire général de l’Association française pour l'histoire de la justice, il a publié, dans la collection Pluriel, « la Volonté de Punir » (2008),
20 h 30, Espace St Hilaire, 34 rue du 14 juillet à Niort, salle Viala,
(entrée : 5 €).

- Le jeudi 7 octobre 2010,
conférence, « L’énigme des toiles peintes de l’église Notre-Dame » avec Catherine Lavaud, historienne d’art.

Deux tableaux de l’église Notre-Dame, peut-être trois, ont été peints par un artiste dit « du roi », un certain Latinville (1705-1774), vers 1770. Leur destination première n’était pourtant pas celle d’aujourd’hui, mais celle d’un réfectoire, orné de boiseries, d’une abbaye cistercienne proche de Niort, Notre-Dame des Châtelliers. Le seul témoignage qui nous reste est un bâtiment recouvert d’une charpente datant du début du XVIIè siècle. C’est cette histoire touchante à plus d’un titre que se propose de nous faire revivre Catherine Lavaud à travers l’étude de ces tableaux et de leur peintre.
20 h 30, Espace St Hilaire, 34 rue du 14 juillet à Niort, salle Viala,
(entrée : 5 €),


- Le jeudi 4 novembre 2010 (*),
conférence-débat, « Les enjeux des lois de bioéthique », avec Roger Gil,

La réflexion éthique se noue au creux de chaque conscience, elle ne peut être confiée seulement aux scientifiques et au législateur. Qui peut s’estimer dispensé de réfléchir à la naissance, la santé, la maladie, au handicap, à la vie et la mort ? Aussi les questions suivantes seront-elles présentées et leurs enjeux envisagés : l’assistance médicale à la procréation, la gestation pour autrui, l’embryon humain peut-il être un objet de recherche, la médecine prédictive et les tests génétiques, les définitions de la mort et les greffes d’organes. Les participants seront invités à répondre. Les résultats d’une enquête faite à Poitiers le 18 mars 2010 seront dévoilés et commentés.
Roger Gil est professeur de neurologie, responsable du diplôme de bioéthique délivré par l’Université de Poitiers, responsable du pôle de vigilance éthique du Centre théologique du diocèsain.
de 18 h à 20 h., lycée st André, 14 rue de Souché à Niort

- Le vendredi 12 novembre 2010 (*),
« Vivre ensemble, différents » conférence avec Albert Rouet,

Chacun expérimente la réalité de la différence : en famille, dans le quartier, dans la cité… nous devons nous comprendre, nous accueillir, vivre ensemble. Des situations, des projets, des confrontations posent questions … le mode de vie…la culture…. la position sociale. L’inconnu fait peur.
A l’initiative de la communauté locale d’Aîffres, Albert Rouet, notre archevêque apportera son concours aux échanges.
20 h salle Jean Vilar à Aiffres (près de la mairie, centre bourg).