Programme ESH de janvier à avril 2017

"Quels enjeux politiques aujourd’hui ?"

- le mardi 14 février 2017
à 20h 30
Centre du Guesclin - Niort
avec le Centre Théologique de Poitiers, par Dominique Breillat, politologue et André Talbot, Centre Théologique :

"Quels enjeux politiques aujourd’hui ?" avec 4 questions :
- 1) l’écologie et l’environnement
- 2) la politique extérieure et la défense
- 3) l’Europe
- 4) la place des religions. .


Sur la pensée de Teilhard de Chardin

- le mardi 14 mars 2017
à 20h 30
Centre du Guesclin - Niort
Conférence sur la pensée de Teilhard de Chardin par Chantal Amouroux.

Espérer du monde avec Teilhard de Chardin
Présenter la pensée de Pierre Teilhard de Chardin, jésuite et paléontologue, c’est réconcilier la rationalité du scientifique évolutionniste, les contraintes du croyant immergé dans le monde quotidien et l’intuition du mystique qui s’émerveille de la beauté et de l’unité du monde. Mais c’est aussi l’accompagner tout au long de sa vie, de son Auvergne natale à New-York, en passant par les tranchées de la Grande Guerre, la Chine de l’exil ainsi que par toutes les fouilles préhistoriques connues à son époque dans le monde entier. Tout en mettant nos pas dans ceux de ce « Pèlerin de l’avenir », comme il aimait à se définir, Chantal Amouroux présentera la vision de Teilhard de Chardin sur le sens de l’évolution et montrera sa pertinence pour un croyant au XXIème siècle.


"Une Corée une, et pourtant divisée"

par le Père Michel Roncin, prêtre des Missions Etrangères de Paris,

le jeudi 23 mars 2017
à 20h 30
à l’amphithéâtre du lycée Saint-André - 14 rue de Souché - Niort

Le peuple coréen ne forme bien qu’un seul peuple avec une histoire, une langue et des traditions communes. Mais l’histoire l’a divisé en deux pays antagonistes. Pourquoi et comment en est-on arrivé là ? C’est à ces questions que le Père Michel Roncin s’efforcera de répondre.
Michel Roncin est prêtre des Missions Etrangères de Paris.
Il a passé une trentaine d’années en Corée du Sud, de 1974 à 1992, puis de 2001 à 2013. Il est aujourd’hui membre du Conseil des Missions Etrangères à Paris.
Il a aussi effectué 10 séjours en Corée du Nord dans le cadre d’une association qui vient en aide aux tuberculeux, nombreux en ce pays.

Après avoir situé le contexte géopolitique de la Corée, lequel explique en bonne partie cette division, il parlera à partir de sa propre expérience de ce peuple si attachant et de ses visites en Corée du Nord. Des vues de la Corée du Nord illustreront ses propos.


"La pensée sociale chrétienne : des jeunes patrons chrétiens témoignent"

JPEG
- le jeudi 6 avril 2017
à 20h 30
Centre du Guesclin - Niort
Soirée avec les EDC (Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens) sur la doctrine sociale de l’Eglise.
"La pensée sociale chrétienne : des jeunes patrons chrétiens témoignent" avec comme animateur Robert Leblanc, PDG d’Aon France et des entrepreneurs locaux

"Depuis l’encyclique Rerum Novarum de Léon XIII (1891) à l’encyclique Laudato si du pape François, l’Eglise n’a cessé de développer un enseignement social pour répondre aux interrogations de nos sociétés et s’adapter aux évolutions de notre monde. Cet enseignement fait appel à un certain nombre de principes généraux parmi lesquels le bien commun se veut être un principe d’organisation de la société. Comment est-il mis en oeuvre concrètement sur le terrain de l’entreprise ? Le grand défi est de sortir d’une conception essentiellement financière et comptable pour faire de l’entreprise une "bonne nouvelle" au service du développement humain et de l’économie intégrale.

L’entreprise a-t-elle pour objectif prioritaire le profit ? Comment concilier logique d’efficacité et satisfaction des intérêts de la personne ? Faut-il privilégier la liberté d’entreprendre ou l’encadrement par la loi ? A quelles conditions peut-on dire qu’une entreprise contribue au bien commun ? …

Ce sont à de telles questions que des responsables et dirigeants d’entreprises locales, se référant à la pensée sociale de l’Eglise, se proposent de répondre par le témoignage de leur expérience."
Lire le compte rendu de la soirée

Répondre à cet article