9 années en Sud 2 Sèvres : 4 ans en Mellois et 5 ans en Niortais

9 années en Sud deux Sèvres :

4 ans en Mellois
5 ans en Niortais

Deux entités originales,
- Le Mellois a une grande unité historique, sociologique, religieuse. J’y ai découvert l’oecuménisme quotidien, ordinaire de tous les jours. Sorte de "Vendée protestante", terre fortement blessée par 300 ans de conflits, de guerre, d’humiliation, de courage, de solidarité, de volonté, d’intelligence.

- Le Niortais, avec sa cité rurale ou urbaine ! Aujourd’hui un vrai bassin d’emplois qui jouit d’un niveau de vie élevé, "exagéré" du fait de la "bulle des Mutuelles"entité aujourd’hui fragilisée mais toujours animée par une qualité de vie tournée vers les loisirs, le sport, la culture contemporaine, la formation, la vie associative, avec des services sociaux débordés et performants car à la périphérie la pauvreté est criante. La vague des migrants plus particulièrement les jeunes migrants isolés, a révélé la capacité d’adaptabilité à une situation d’abord intraitable, déferlante, surabondante, avec des réflexes de solidarité étonnants jusque chez les privés !

Pasteur de 12 Communautés avec 3 confrères et bien des laïques militants, formés ; avec des frères ainés à Niort depuis longtemps dans le monde ouvrier, avec des diacres fort présents, c’est la découverte d’une ville ou sur 3 décès un seul "passe à l’Eglise ou au Temple" ! La libre pensée, la Franc-maçonnerie sont des personnes que l’on côtoie, que l’on rencontre. L’athéisme pratique est une réalité même dans notre société bouleversée de 2018 où toutes les croyances semblent se mêler, se supporter !

Le dialogue avec l’Islam fut une nouveauté depuis 2015. Pas de Mosquée mais 2 salles de prières. Celle des jeunes et celle des anciens. La 1ère est reliée à celle de Poitiers, marocaine tunisienne. La 2ème est subsaharienne et algérienne. Amitié lente, possible, complexe. La prison est un autre lieu inter-religieux.

Le travail oecuménique à Niort avec l’Eglise Unie de France (Protestants réformés) s’élargit vers les Baptistes fort actifs avec leur pasteur David Perez. Au C.H., à la prison, aux deux lieux de prière, avec la chorale oecuménique, dans l’accueil des migrants, en communication, maintes initiatives comme en ces jours d’anniversaire de l’assassinat de M.L.King.(il y a 50 ans)

La mise en route de la nouvelle paroisse St Pierre St Paul avec Niort, Bessines et Magné. 12 Communautés, 4 anciens secteurs (aujourd’hui avec des liens fraternels forts souvent !), le Conseil paroissial, le Conseil économique, les formations communes, l’entraide pour les 400 funérailles, la solidarité des catéchistes et des C.L. et des Etablissements cathos, la charité (C.L. et associations caritatives ), le chant, la musique, les aumôneries publiques et privées.. Les messes paroissiales, les sacrements "partagés"... Comment (re) vitaliser les communautés locales ? et développer les liens entre elles ?

A Celles sur Belle, la mission de relance du sanctuaire marial en plein pays protestant, a été réalisée .... Aujourd’hui l’inauguration de l’orgue a cette force symbolique de dire ce travail d’unité oecuménique avec des faits cultuels et culturels !

A Niort, la mission de mise en place d’une nouvelle paroisse est accomplie. Je pars heureux voyant des semences qui lèvent ! L’arrivée de jeunes couples, la dynamique du Synode...tant de fruits de l’année de la Miséricorde, chez les divorcés remariés, chez les catéchumènes, les recommençants....

Partir vers le Futuroscope, c’est une nouvelle mission !

  • Avec la " mission de France" ?
  • Avec le monde étudiant ?
  • Avec le monde entrepreneurial ?
  • Avec les jeunes familles ?

Avec.... les orientations du Synode

_ Tout est possible pour DIEU.

+ Armel de Sagazan
ce 29 mai 2018

Répondre à cet article