Les divorcés et l’Eglise

CONFERENCE

par Guy de Lachaux

Le problème n’est pas nouveau : l’Eglise passe pour avoir une discipline trop rigide à l’égard des chrétiens divorcés remariés. Ils se considèrent comme des chrétiens "mis à part". En effet ils cessent d’avoir accès aux sacrements (eucharistie, réconciliation) et ils aimeraient que leur nouvelle union soit reconnue. Si des initiatives pastorales locales sont souvent prises, le décalage n’en demeure pas moins avec la doctrine officielle de l’Eglise.

Quand on sait que le divorce touche un couple sur trois, un sur deux dans les grandes villes, cette question concerne beaucoup de personnes dans leur vie même et pour cette raison ne doit pas être éludée

Le Père Guy de LACHAUX, auteur d’un livre "Se remarier après un divorce".