Accueil du site > Services, Mouvements, Solidarité, jeunes et adultes > ACF (Femmes) > Archives > Toutes les archives > Avant 2013 > La journée internationale de la femme : 8 mars 2013 à Niort

La journée internationale de la femme : 8 mars 2013 à Niort

 
Avant de commencer notre journée, je tiens à remercier le père Hilaire Chessé (c'est la dernière fois que nous le voyons) pour les nombreuses années d'accompagnement qu'il nous a données avec toujours sa joie, sa bonne humeur, sa gentillesse, les éclaircissements dans la « Parole de Dieu ».
 
Nous lui souhaitons un repos bien mérité. J'ouvre quand même une parenthèse pour lui demander... si, à Niort dans la mesure où vous seriez disponible, si vous accepteriez ...de continuer notre accompagnement lors de nos réunions locales.
 
Le voici remplacé par Joseph Boyer (diacre) qui accompagne l'équipe de Courlay et, qui a reçu sa lettre de mission très récemment. Je lui laisserai la parole pour qu'il se présente. Je le remercie pour le chemin que nous allons parcourir ensemble
 
Remise du cadeau au père Hilaire Chessé.
 
Compte-rendu de la journée de la femme du 8 mars 2013 à Niort
 
  Notre installation (Monique, Jeanine) dans le centre commercial du petit Leclerc à Niort s'est effectué : je veux le signaler avec un petit pincement... qui n'a pas duré. La veille, on m'a précisé qu'il y avait une autre association. Ce n'est que le matin, que j'ai su que c'était la « collecte pour les restos du coeur ».
Le petit magazine gratuit du centre commente ainsi le 8 mars « une journée pas comme les autres ». C'est devenu une tradition : chaque année, le 8 mars est la Journée internationale de la femme ; Mais, c'est avant tout l'occasion de faire le point sur la situation des femmes dans la société. De nombreuses manifestations ont lieu un peu partout dans le monde.
Voici quelques questions que, j'ai soumise pour aborder les personnes :
 Aujourd'hui,
 Hommes ou femmes à quoi pensez-vous ?
 Ce 8 mars vous fait-il réagir ?
 La journée de la femme, cela change-t-il le regard de votre mari ?
 En couple... ne rien faire... c'est ma journée.
 Cette journée vous gêne-t-elle ?
 Pensez-vous que la mise en place de cette journée soit une bonne initiative ?
 1982 : est l'année de lancement de la journée de la femme par les socialistes en France. Mouvement voulu protestataire de la part des femmes. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ?
Etc...
 
Les tranches d'âge pour aborder les personnes étaient variables de 16 à 64 ans, hommes et femmes. Voici quelques unes de leurs réponses :
 
Aragon, grand poète s'il en est, disait lui-même que la Femme est l'avenir de l'homme. Moi, féministe convaincue, rajoute que nous Femmes, serons celui de l'humanité.
 
Les femmes ont le droit à la parole, merci les Messieurs ?
 
Surtout pour l'égalité des salaires à travail égal.
 
La femme s'affirme plus qu'avant. L'homme l'aide plus et est plus présent dans la vie familiale.
Il y a moins de différence entre les hommes et les femmes.
Cette journée permet de mettre les femmes en valeur, même si cela ne change pas grand chose dans le quotidien. (Agathe, Lola, Amandine)
 
C'est une très bonne idée d'instaurer une journée de la femme, il faut reconnaître qu'elles nous sont précieuses... (Simon)
8 mars belle journée pour les femmes, malgré l'époque (maman née en 1912) était très indépendante et pensait que les femmes devaient s'assumer. Cette journée est très importante et doit faire changer un peu les hommes. (Brigitte)
 
Rencontre d'un couple septuagénaire, dans l'équité, l'égalité (commerce à 2), la journée de la femme toute l'année.
 
J'ai reçu cette journée plusieurs appels téléphoniques du Burkina Faso. Cette journée... c'est très important pour la femme. Elle est prise en considération (pagne, etc...). 
 
 
Tous ces pétales sont mis en forme de marguerite posés sur le panneau. Quand, c'était possible la discussion était amenée vers notre mouvement en partageant le verre de l'amitié. Beaucoup d'écoute, de liberté de paroles, de confiance, journée fructueuse pour chacune d'entre nous.
Voici quelques paroles :
 
« Je me sens importante parce que vous me regardez droit dans les yeux ». Quand j'ai été malade, je pense que ça m'aurait aidée à avoir la Foi.
 
Je trouve que c'est très bien cette journée, ça m'a permis de faire une connaissance et savoir que les personnes qui sont seules peuvent venir à la rencontre de ces femmes.
 
Et toutes les paroles reçues mais non formalisées par écrit car le choix de chaque personne est respecté. Ou bien la réaction surprenante de 2 jeunes filles qui ont déguerpi lorsqu’elles ont réalisé que notre mouvement était l 'Action Catholique des Femmes.
 
Quelques numéros de téléphone échangés, quelques graines semées. Une personne est intéressée pour venir à notre récollection. Je reprendrai contact avec deux autres pour rejoindre notre équipe locale.
Toutes ces paroles et ces rencontres seront portées dans nos prières lors de la messe (panneau).