Accueil du site > Services, Mouvements, Solidarité, jeunes et adultes > ACF (Femmes) > Archives > Compte-rendu du week-end à Poitiers samedi 8 et dimanche 9 juin 2013 avec (...)

Compte-rendu du week-end à Poitiers samedi 8 et dimanche 9 juin 2013 avec (...)

week-end samedi 8 et dimanche 9 juin 2013 à la Maison de La Trinité, 9 rue du Jardinet à Poitiers « Etre soi, ne va pas de soi » par Madame Claude Roussel 

PDF - 194.2 ko

 

CONFERENCE DU 8 JUIN 2013
ETRE SOI NE VA PAS DE SOI



Formatrice : Madame Claude ROUSSEL Formatrice relation soignante-soignée-accompagnant relations d'aide – toucher.

QUI SUIS-JE ?


Texte Eliane LEROCH

Quelle est la phrase qui vous touche ?
« Tu conjugues les rencontres par le don de ta vie »
« Femme pour la vie, ce temps viendra où tu seras l'élue d'un coeur »
« Ta force est d'être là en tous temps »

Etre soi ne va pas de soi. Sujet à réfléchir profondément.
Un chemin pour aller vers soi-même, on n'est pas soi on le devient à travers le temps et les épreuves.
Desserrer les freins pour avancer.
Ajuster à ce que nous sommes.

Qui suis-je ? Spontanément :

Prénom (identité)
Vous l'avez reçu à la naissance. La seule chose que je garderai
Prénom que nous portons, qui l'a choisi ?
Habitudes culturelles, mode ?
Nos prénoms ont une histoire. Détermine notre façon d'être.
Est-ce que je m'aime dans les choses que j'ai fait.
Est-ce que je suis dans l'amour de l'autre quand je le rencontre.
Ce qui me fait exister ce sont mes désirs.
La retraite est un creux de vague. Lors d'un chômage. Ne plus être utile.
Qui suis-je ? Ne pas le quitter !
Ressources à cultiver. Ne vous quittez pas !
Le désir nous fait vivre. Plus j'ai de désirs. Plus je vis... le désir attire.

Nous sommes comme nous sommes. Pas dans l'idéal.
Aider les autres. Posez la question qui suis-je ?

Etre soi c'est accepter la différence. Nous sommes unique – unicité

Jésus « Pour vous qui suis-je ? »

Dans l'accompagnement de l'enfant mettre un cadre, mais l'enfant à un « je » qui existe.


Image au tableau. Chacun doit donner deux adjectifs qui caractérisent ce visage :
« Laissez venir en vous les émotions en voyant ce visage »
Mots : Rebelle – hippy – babacool – liberté – peace and love – soixante huitard – jeune – inquiétude – curiosité – pensif – liberté – pensif – beau – jeune .

Le regard sur l'autre passe par des filtres.
- Expérience (le vécu) l'éducation (porteur d'expérience des autres) – des préjugés – des critères – des valeurs – nos croyances – notre intérêt – jugement (enfermer l'autre dans une définition).
- Ici et maintenant : comment je me sens - suis-je prête à aller vers la rencontre ?
- Notre perception.
- Tu es (tue l'autre) obligé d'être ce que l'on nous désigne.
Chacun fait ce qu'il peut pour vivre. Pour faire face à son histoire.
Aider à accepter qu'il avance sur son chemin
Je n'ai aucun projet sur l'autre.

Réalité de l'instant

Je pars de moi, je n'enferme pas l'autre, je ne le blesse pas. Je le laisse arriver à sa vérité.

Perception : je sens (tous mes sens) par mes sens extérieurs. Je vois avec mes yeux, je sens avec mon nez, je touche avec mes mains, vers mes sens intérieurs – Perception : c'est ce qui va en ressortir. Pour mieux saisir l'autre, pour rejoindre l'autre où il est.

Accueil : Deux personnes qui s'accueillent mutuellement.
A quoi cela sert l'accueil ? Ouvrir, reconnaître, aider.
Faire exister l'autre je et je

J'accueille et je me laisse accueillir.

Soyons dans l'ouverture : intuition. Osez une parole intuitive. L'autre est le révélateur de ce que je suis. Je regarde l'autre en fonction de moi-moi-même.

Projection : je regarde l'autre comme je suis (par rapport à moi-même) à l'écoute de ce que je ressens.

Il est plutôt comme moi : je me félicite
plutôt pas comme moi : je me plains

moi je m'aime : je me félicite
moi je ne m'aime pas : je l'envie.

Quand je lui dis : « 
tu es libre : je l'enferme dans le jugement Ne pas l'enfermer dans des messages contraignants. Sinon, il n'a plus droit à l'erreur. Ne pas prendre le temps.

Le regard sur l'autre peut nous transformer, et peut nous aider à nous transformer.
On essaie de montrer sa face positive. Savoir dire non !
Je vais percevoir des choses de l'autre .
Perdre sa vie – perdre une image de soi.
Risquer à dire le négatif de l'autre.
Pas de tort si l'on parle de soi.

Chaque fois que j'ouvre la bouche je parle de moi !
Notion qui n'existe pas pour beaucoup

Nous sommes élevés dans l'altruisme = égoïsme.
L'équilibre de la vie passe par deux aspects.
Tout ce qui est excessif est à bannir.

Nous sommes tous les uns pour les autres des reflets.
Le faire n'est pas l'être.
Le secret est de s’assumer comme je suis !

Le comportement de l'acquit ne peut pas se gommer.
Cela signifie : évolution.
Apprendre à changer à évoluer - objectif
Le désir est le moteur.

 MOI REEL MOI IDEAL 
 demande à se développer création- référence personne modèle



 Plaisir Image idéale de moi


 dénoncer par les autres (agressivité)
 Retrouver un équilibre

Le soi est un potentiel en nous qui demande à se développer. On ne naît pas avec un soi ajusté.
« La mort est la dernière étape du soi ».
On crée l'image idéale pour fuir le soi réel.

Evitez les messages contraignants qui polluent :

Sois parfait - Droit à l'erreur
Sois fort - Droit d'avoir des émotions
Dépêche-toi - Droit de prendre son temps
Fais-moi plaisir - Droit de vivre selon ses valeurs
Fais un effort - Droit d'atteindre son propre but, et de le limiter


 
 L'ECOUTE


Chaque fois que l'on parle, on parle de soi ;

Quand je parle à l'autre je parle de moi.
Cela permet de me comprendre, de me clarifier, de m'informer.


 Mots logique, pensée, concept (verbal)
 DISCUSSION Emotions, sentiments (musique) non verbal
 Valeurs (ce qui est important, ventre)
Dans une discussion entre deux personnes il existe 7% de verbal et 93% de non verbal.

Pourquoi ai-je dit cela et comment l'ai-je dit ?

Récepteur : S'assure qu'il a bien entendu ce que l'on a dit.

Reformulation : Aucun désir de changer l'autre.

Parler c'est mettre de l'ordre dans notre histoire.


Citations : Apocalypse : Au vainqueur je donnerai une pierre blanche, je donnerai un nom nouveau.

Quitter votre image idéale : Celui qui veut sauver sa vie, la perdra, celui qui veut la sauver à cause de moi sera sauvé.