Accueil du site > Services, Mouvements, Solidarité, jeunes et adultes > ACF (Femmes) > Archives > Compte-rendu de la rencontre inter équipes de l’ACF du samedi 22 septembre (...)

Compte-rendu de la rencontre inter équipes de l’ACF du samedi 22 septembre (...)

 
JOURNEE ACF du 22 Septembre 2012
à NIORT
 
Intervenante : Marie Christine HUBERT : Responsable du groupe de travail : Nouveaux visages de la famille.
 
L'intervenante a commencé sa discussion par donner des généralités et expliquer le fonctionnement de l' A.C.F..
C.D.M.A. : Conseil Diocésain du Mouvement Aspotholique, dans chaque diocèse.
 
L'équipe diocésaine est l'ensemble des épis du bouquet de blé, la responsable est le ruban, et les femmes sont les grains. Il ne faut pas rester seule dans son coin et faire remonter les paroles de son équipe.
 
En ce qui concerne les compte rendus : Il faut absolument les envoyer à la responsable diocésaine qui les fera passer à la responsable du groupe de travail.
Il faut indiquer le thème de la réunion, c'est ainsi plus simple pour dispatcher aux groupes concernés.
Si possible dactylographier le texte, plus facile à relire après le dispatching aux différents groupes de travail concernés.
Ne pas indiquer que les paroles, mais en préciser le contexte. Pour que les paroles soient bien comprises et retranscrites par le groupe de travail, qui n'a pas assisté à la réunion. La parole est libre et doit être retranscrite de la même manière.
Sinon la responsable n'est plus qu'un pauvre ruban balloté par le vent !
Ainsi toutes ces paroles pourront aider à changer la société.
 
Marie Christine HUBERT a présenté les différents groupes de travail de l'ACF
 Femmes actives en milieu rural
 Femmes dans la vie professionnelle
 Femmes dans l'église
 Femmes au coeur des pauvretés
 Femmes et les nouveaux visages de l'église
 
 
SUJET de l'intervention : LA FAMILLE
 
La discussion a commencé par la lecture d'un texte dont l'actualité nous semblait si présente ; alors qu'il était signé SOCRATE.
« Les enfant sont des tyrans... »
 
Fonder une famille commence par deux personnes.
La famille est une recherche d'équilibre (son propre équilibre)
Il faut respecter les différences particulières. 
La famille d'aujourd'hui ébranle les valeurs traditionnelles.
La famille est le premier lieu de solidarité.
 
Constituer une famille, de nos jours ne veut pas dire forcément se marier. Le mariage n'est pas l'entrée unique d'une famille.
La société d'aujourd'hui est faite d'individualisme.
Nous sommes à une fin d'un monde.
Nous vivons dans une société de zapping, et par un manque d'engagement.
L'amour est une lutte permanente contre la séparation.
 
La famille est un challenge de tous les jours. Il n'y a pas de recettes miracle.
La famille n'est pas une entreprise rentable. On ne peut pas parler de rentabilité.
La rentabilité est au détriment de l'épanouissement de l'individu.
 
Famille monoparentale :
Souvent des très jeunes filles en difficulté dans la société. Difficulté dans les études, cassure avec la famille, c'est souvent le seul moyen d'exister pour cette jeune fille, les services sociaux peuvent la prendre en charge. Quelqu'un s'occupe d'elle.
 
Ou alors une femme qui veut faire un enfant toute seule. Elle a en général une vie sociale et financière plus confortable
Elle ne donnera pas l'identité du père à son enfant. Il sera alors toute sa vie en recherche d'identité.
Il faudrait que la naissance sous X soit abolie, car les enfants sont alors sans cesse en recherche pour s'accomplir.
 
Famille recomposée  :
Enfants nés de mariages ou d'unions différentes qui sont écartelés entre deux foyers, avec son père et sa belle mère, et sa mère et son beau père, plus les demi frères et soeurs des différentes unions .
L'enfant comprend vite quel intérêt il peut en tirer, mais souffre aussi de la séparation entre ses deux parents.
 
Famille traditionnelle :
Il existe encore la famille traditionnelle, une mère, un père et leurs enfants.
 
40% des mariages se soldent par un divorce.
 
Et maintenant vont apparaître, les mariages entre personnes du même sexe.
 
L'avenir dira quels seront les aléas ou les bienfaits de ces unions, pour les enfants et pour la famille.
 
Le rôle des grands parents  :
Il est très important . Les grands parents doivent être adaptables à toutes les situations.
Ce sont la courroie de transmission de la famille.
Ils ont souvent en charge les petits enfants pendant les vacances. Pour décharger les parents et leur laisser un peu d'intimité.
 
Les grands parents ont un rôle d'écoute et de transmission auprès de leurs petits enfants.
Ce sont la courroie de transmission de la famille.
 
Les adolescents dans la famille :
La relation avec les parents est souvent difficile.
« Les paroles et conseils vis vis à vis d'un adolescent peuvent être comme des gouttes d'eau sur une toile cirée » elles glissent !
Mais toutes les valeurs enseignées aux enfants sont inscrites dans leur éducation et plus tard, après 30 ans souvent, elles réapparaissent !
Un arbre a besoin d'un tuteur. Le père et la mère doivent avoir le même discours.
L'éducation commence par l'exemple.