Accueil du site > Services, Mouvements, Solidarité, jeunes et adultes > ACF (Femmes) > Actualité > C-R de la journée inter-équipes du 25 novembre 2016 à Parthenay

C-R de la journée inter-équipes du 25 novembre 2016 à Parthenay

JPEG - 66.6 ko

10 h 30 : début de la rencontre

Problème de fonctionnement des appareils vidéos- nous perdons du temps- Joseph Boyer le diacre et aumônier départemental est souffrant et ne peut nous accompagner.
Elisabeth Lafaysse (responsable de région) est prise sur Paris et ne peut se joindre à nous.
Josée (invitée) de Niort est avec nous et nous lit un passage de la bible.
Jeanine nous parle de la beauté de la nature pour remercier le Seigneur.
L’Avent commence Chant : Nous sommes tous appelés.

Présentation du « plaidoyer » sorti en septembre 2015
Présentation des personnes présentes : Niort, Parthenay, Bressuire, Mauléon, Courlay ont répondu à l’appel (24).
Explications de Jeanine concernant la suite à donner aux photos et débats sur la « solitude »- Halte spirituelle- journées inter équipes.
- Place importante des femmes dans l’Eglise. Elles font beaucoup de travail à tous les échelons.
- Halte spirituelle régionale prévue en 2017 le 25 et 26 mars à Jouinac près d’Angoulême.

Michèle Hullin intervient et nous parle du « plaidoyer »

Les femmes sont très présentes en Eglise sauf pour les prises de décisions d’où réflexions de l’équipe nationale sur la question ?
Prises de décisions auprès de toutes les équipes départementales.
Remontées des enquêtes sur le terrain vers Paris (analyses, classement, mur de paroles, etc...).

Les femmes sont : - témoins de la résurrection - l’ont annoncé aux apôtres - point de référence lors de la constitution de l’Eglise.
= Quand Jean XXIII a fait le Concile, il y a eu une ouverture, et après, marche arrière !
= Création de l’humanité ! Ce sont des hommes et des femmes.
= Communion, complémentarité, collaboration, co-création. Dons intellectuels, spirituels, pastoraux.
Prêtres ! = ministres de service
= Formation importante pour les accès à des postes de responsabilités.
= Droits de la Société Civile qui font évoluer l’Eglise.
= Le pape François : différencier les fonctions du Diaconat : pourquoi pas les femmes ?

Après-midi

- Chant de reprise
- Réflexions sur le questionnaire préparé par les ateliers
- Séparation en 4 groupes et mise en commun des réflexions de chacune.

1er carrefour : L’alliance

- La création de l’homme à son image
- Une relation complémentaire s’établit entre l’homme et la femme. Façon différente d’interpréter les choses et les situations.
- Evaluation de la femme dans la société. Les femmes sont plus reconnues dans l’Eglise.
- Toujours la complémentarité, en union avec, tendre vers.

2ème carrefour : Formation

Celle-ci paraît importante ! Pour le catéchisme, pour les sépultures, entr’autres. On ne peut donner que ce que l’on reçoit ! Préparation aux sépultures importantes- pour créer des liens- en grande ville on se connait moins. Sur Parthenay, 4 prêtres, mais non présents aux sépultures d’où quelques imcompréhensions de la part des laïcs.
Trouver le temps, l’envie pour faire ces formations.
- Réflexion d’enfants : mamie, je suis tout seul à la messe ! Pourquoi !
- Aspect « tabou », lors des rencontres de séminaristes, et femmes laïques il y a 40 ans ! La femme était diabolisée, et les pensées peut-être pas anodines ! Il est important que les femmes puissent exprimer et transmettre leur vision des choses. Elles ont leur place dans certaines formations (pas toutes).

3ème carrefour : la Liturgie

Le nombre des prêtres étant en diminution, il devient crucial de se poser la question ? Sommes-nous à la hauteur ?
- Si dialogue et formations adéquates, pourquoi pas. Il y a bien des femmes « pasteures ». Mais un grand travail reste à faire.
Respecter l’autre, reconnaître ses valeurs. Faire valoir ses convictions par le dialogue, tout en restant humbles !

4ème carrefour : les Ministères

Par nécessité, les hommes viennent chercher les femmes puisque, les prêtres font défaut.
- Rôle du Diacre :
* tout sauf célébrer l’Eucharistie
* assurer un rôle auprès des plus démunis.
* L’évêque l’envoie en mission selon ses compétences !
= Certaines femmes de diacre aimerait partager la charge de leur mari.
= Si les femmes accèdent au ministère sacerdotal, il faut une grande disponibilité dans le couple. Idem pour le diaconat.
= Femmes cardinales ! Conseil auprès du Pape ?
De part le baptême nous sommes prêtre, prophète, Roi ! Oui pour participer pour avoir un point de vue féminin donc différent.
Le ministère ordonné est important mais pas immuable.

JPEG - 66.6 ko