Accueil du site > Services, Mouvements, Solidarité, jeunes et adultes > ACF (Femmes) > Archives > Toutes les archives > Avant 2013 > ACF - Compte-rendu de la Recollection du samedi 12 mai 2012 à (...)

ACF - Compte-rendu de la Recollection du samedi 12 mai 2012 à (...)

RECOLLECTION

organisée par l’Action Catholique des femmes, samedi 12 mai 2012

« Quand tout bouge, qu’est-ce qui demeure ? » En Acf, suivre le Ressuscité

Animée par Isabelle PARMENTIER Au service de l’annonce de la foi

Quarante personnes de la Vienne et des Deux-Sèvres, accompagnées par 3 aumôniers : Père Mauberger, Père Chessé et Mr Boyer diacre à Courlay étaient présentes.

Isabelle en présentant la journée nous a dit que nous étions là pour ouvrir le livre de notre vie. Tout événement continue à nous façonner, tout bouge parce que tout commence, mais cela fait peur !

3 axes

1- Nous situer les unes les autres dans les bouleversements qui atteignent cette année nos vies personnelles, familiales, mais aussi sociales, politiques, économiques, associatives...Poser nos questions. Formuler notre espérance de femmes et de chrétiennes.

2- Ouvrir ensemble l’Evangile pour y contempler Jésus face aux bouleversements de son époque : où est sa demeure intérieure ? En qui puise-t-il sa constance ? Comment tient-il debout dans les tempêtes ?

3- Entendre l’appel de Dieu : à quelles transformations, à quelles conversions sommes-nous conviées, comme femmes, pour mieux faire face aux changements, en tenant notre juste place comme actrices responsables dans le monde ?

Pendant 20 mn, en carrefour 4 personnes ont évoqué des situations personnelles, soit difficiles à vivre, soit heureuses.

- Que suis-je devenue à travers ces événements ?

- Comment la foi m’a changée ?

Les épreuves de santé, les épreuves de la vie nous remettent face à l’essentiel

- rester à l’écoute de nos enfants

- Tout évènement contribue à nous façonner, aucun évènement nous laisse indemne. Chaque matin nous commençons il n’y aura jamais de fin -avec l’éternité- Dès maintenant, nous sommes en état de naissance, de connaissance, de renaissance, de reconnaissance. L’événement nous provoque, nous appelle à un changement. Même avec du mal, Dieu peut faire du bien. Dieu fait briller la lumière dans les ténèbres, qu’il ne supprime pas. L’événement est notre maître intérieur, avec Jésus tenir bon jusqu’au bout. Retrouver une stabilité, une sagesse. Il nous faut des "racines" et des "ailes" pour bouger avec un monde qui bouge, nos traditions sont porteuses de vie, mais gare à la routine ! c’est l’encroûtement de l’âme. Toute méthode doit être ancrée dans l’événement. Dieu a toujours été présent dans l’histoire des hommes. Dieu n’est pas l’Evénement, Dieu n’envoie pas l’événement, Dieu est dans l’homme quand il fait face à un événement. Dieu qui a élu domicile dans notre coeur a fait alliance éternelle avec l’homme. Dieu est tout puissant et humble.

Dieu est grand et petit. En Jésus, Dieu se bouge vers l’homme. Jésus est le mouvement perpétuel de Dieu vers nous ; le secret de Jésus, c’est de demeurer dans le Père. Jésus prie le Père rempli de l’Esprit. Jésus ne s’installe jamais (c’est un conseil pour nous aussi). "Il est bon que je m’en aille" dit Jésus, je vais demeurer en vous par mon Esprit, le Christ a établi sa vie en nous.

Au matin de Pâques Marie-Madeleine va au tombeau quand tout est fini... il y a encore quelque chose à faire !

Qu’est-ce qui fait obstacle dans ma vie ?

Qu’est-ce qui ferme mon espérance ?

Qu’est-ce qui m’empêche de vivre ?

La souffrance ne s’en va pas par magie, elle reste-là, y restons-nous enfermées ? ou avons-nous le désir de nous en sortir ? Il est plus facile de rester dans la mort, que de prendre la route et de marcher !

Pour terminer la journée, on lit la prière (sur la feuille verte) après avoir déposé chacune, une votive près du livre de la Parole. Nous remercions vivement Isabelle de nous avoir éclairées et guidées à travers son enseignement !

Les témoignages :

A. J’ai commencé à faire partie d’une équipe ACGF en 1976, ça donnait sens à ma vie et ça m’apportait beaucoup de joie et de sérénité. En 1985, j’ai eu une charge énorme de travail. Cette intensité et dureté de travail ne correspondaient pas pour moi à un idéal. Mais, j’ai continué malgré tout parce que mon mari y trouvait son bonheur. Et, j’ai arrêté le mouvement à contre-coeur car c’était incompatible avec ce que je vivais chaque jour. J’étais entrée dans un système de vie qui ne me convenait pas. Et, je savais que je n’avais pas fait le bon choix. En 2009, après d’importants problèmes de santé, je ne pouvais plus travailler autant physiquement. J’ai repensé à l’ACGF qui était devenue l’Acf, j’ai contacté une personne avec qui, j’étais en groupe 20 ans auparavant. L’équipe n’existait plus. Mais, on en a reformé une autre. Et, je retrouve maintenant à chaque réunion cette sérénité en partageant avec d’autres... ce qui est pour moi l’essentiel.

Samedi, j’ai vécu une journée de bonheur dans : - la simplicité - le respect - l’échange fraternel - l’écoute de l’autre - la confiance Je suis arrivée soucieuse et je suis repartie confiante. Je sais que Dieu ne supprime pas les ténèbres de nos vies, mais Il y met Sa Lumière. J’ai retenu que Jésus priait avant d’agir, et j’essaie de faire de-même. Prière.....................Paix, Lumière.......................Action

B. Une invitation ! On en reçoit tous les jours, on les décline ou on les accepte par intérêt sur le thème, par ennui, pourquoi pas. Je n’ai pas mieux à faire ! Par peur de blesser si on n’y participe pas. Ou alors, on les accepte comme celle que j’ai acceptée à la demande d’un membre de l’Acf de Niort. C’était la 3ème invitation que j’acceptais. Les deux précédentes journées furent de grandes découvertes, j’ai écouté avec intérêt des intervenants qualifiés sur des sujets variés et enrichissant. En ce samedi j’ai accepté, en souvenir de ces journées et par amitié pour partager en pensant que ce thème choisi : "Quand tout bouge autour de vous, qu’est ce qui demeure ? En ACF suivre le Ressuscité." Je ne connaissais pas l’intervenante "Isabelle Parmentier" mais dès que je suis arrivée à Parthenay grâce au covoiturage, j’ai tout de suite entendu parler de sa grande culture et sa pédagogie... Certaines personnes n’étaient venues que pour l’entendre. Donc, j’ai commencé cette journée avec toute ma curiosité et avec l’espoir de passer une bonne journée. Et, je fus comblée. Cette journée fut un espace "d’irréel" pas virtuel dans ce monde en mouvement. Isabelle Parmentier après avoir été accueillie et présentée par la responsable départementale, nous expliqua le déroulement de la journée. Elle se présenta, déroulant son parcours atypique de sa vie professionnelle et de déléguée à la foi dans le diocèse de Poitiers, à la demande de Mgr ROUET. Sa mission, unique dans le diocèse s’appelle : "Annoncer l’Evangile audacieusement dans le monde pastoral." Le déroulement de la journée a alterné entre explications du thème, chants, méditation, prières, et rencontres entre petits groupes de 4 personnes sur le thème : Quels évènements a bouleversé ma vie cette année ? Avec un support papier remis à chacun avec différentes questions à répondre. Ces petits groupes de 4 personnes choisies au hasard avaient la consigne de s’écouter sans s’interrompre, et d’approfondir les réponses pour mieux développer le thème. Cet exercice simple en apparence, fut un exercice d’humilité, écouter l’autre est un enrichissement personnel extraordinaire, un travail sur soi important, écouter avec ses oreilles, mais surtout avec son coeur. Le respect et la confidentialité étaient bien sûr le maître mot. Je suis rentrée remplie d’émotions de ce partage si profond entre les participants, et avec un carnet rempli de phrases "choc" émises ou réadaptées ou expliquées par Isabelle Parmentier :

"Dieu a toujours été présent dans l’histoire de l’homme, il marche avec son peuple"

"l’évènement est notre maître intérieur" Emmanuel Mounier

"Dieu est dans l’homme quand l’homme fait face à l’événement"

"Dieu crée la lumière dans les ténèbres, il ne les supprime pas, il crée les étoiles"

Et en fin de journée, un petit signet remis à chacun au hasard où était inscrit une phrase importante écrite par un autre participant de la journée. Mais y a-t-il un hasard ? Cette phrase était pour moi, et correspondait si bien à ma question !!!

Jeanine, Liliane, Monique, Gisèle, Ginette