2014-04-13 Rameaux - Passion selon St-Matthieu

Dimanche 13 avril 2014 - Dimanche des Rameaux et de la Passion
Evangile selon saint Matthieu

Dans nos régions, le buis a remplacé les palmes de Terre sainte, en signe de vie persistante. En Provence on a des branches d’oliviers. On peut aussi penser à des fleurs pour penser à la louange au roi messianique qui s’avance vers Jérusalem.

Foule versatile.

Le récit des rameaux ne fait qu’introduire à celui de la Passion.

La Passion selon saint Matthieu est comme la sœur jumelle du récit selon saint Marc, gaillardement copié.
Quelques originalités cependant : un style plus coulant, la personne de Jésus mieux mise en relief, et des épisodes propres, tels que le songe de la femme de Pilate et lui se lavant les mains, le remords et la pendaison de Judas, le tremblement de terre au moment de la mort de Jésus, une plus grande attention à l’accomplissement des écritures.

On sait que Jean-Sébastien Bach a mis en musique ce récit, en alternant les récitatifs du texte avec des chorals méditatifs, tel celui-ci-dessous dont notre chant "Mystère du calvaire" a repris l’air :

"Quand l’heure du départ sonnera,
Ne te sépare pas de moi !
Quand je devrai subir l’épreuve de la mort,
Reste donc à mes côtés,
Quand mon cœur sera aux prises
Avec les pires tourments,
Arrache-moi à mes angoisses,
Par ta détresse et ta souffrance".

Voir les autres présentations de Jacques Lefebvre
Voir les vidéos de "La bible en images" de Jacques Lefebvre