2 février 2018 - Lancement de la campagne de Carême du CCFD

JPEG - 118.2 ko

A l’initiative de l’Espace St-Hilaire en Sud Deux-Sèvres, le lancement de la campagne de Carême 2018 du CCFD-Terre Solidaire a eu lieu à Mauzé sur le Mignon.

Maurice BARON, responsable de l’Espace présente la soirée et évoque les 20 ans d’existence de l’Espace créé dans le diocèse par un précédent synode, tandis que le Père Auguste Sambou, curé de la paroisse accueillante, Se-Sabine en Niortais, salue la venue des intervenants.

JPEG - 88.8 ko

Yvonne BELAUNDE du CCFD Terre Solidaire présente à l’aide d’un diaporama plusieurs actions menées dans des terres arides du nord-est du Brésil. Il y sévit une opposition criminelle impunie entre les grands propriétaires terriens soutenus par le gouvernement et les petits paysans. Les meurtres d’animateurs oeuvrant pour le développement font partie de la stratégie des mafias pour museler le peuple.

Parmi les multiples initiatives soutenues par l’organisation, nous pouvons retenir les actions de formations envers les jeunes et les femmes : en culture générale (lecture, écriture, calcul…), pour la production vivrière mais aussi vers d’autres orientations professionnelles. Cela leur donne une certaine autonomie financière dans une société très marquée par un patriarcat autoritaire. La conséquence en est une évolution des mentalités y compris chez les hommes. Autre évolution : les rencontres et échanges de plants, de semences, de savoir-faire entre les paysans. L’aridité des sols et les sécheresses périodiques incitent à une gestion de plus en plus fine de l’eau. Elle permet une pérennité de la culture vivrière malgré les aléas climatiques.

Dans les échanges qui ont suivi cette présentation, des agriculteurs et des membres de familles d’agriculteurs présents, ont fait un certain parallèle entre les difficultés que vivent les petits paysans au Brésil et celles des agriculteurs en France. Les uns et les autres sont confrontés à des circuits financiers qui les méprisent avec en plus pour les français une législation lourde administrativement et financièrement.

JPEG - 103.4 ko

Jean-Paul VILLEMUR, du CCFD Terre Solidaire de Niort, indique que le CCFD soutient actuellement 697 projets dans 66 pays mais qu’il n’intervient pas directement : il soutient des partenaires locaux.
Il a ensuite présenté les différents outils à disposition pour animer le carême et les pistes offertes pour des soutiens financiers. Un poster est proposé aux communautés locales pour soutenir la réflexion durant le carême avec 5 verbes en lien avec les Evangiles des 5 dimanches de cette préparation vers Pâques.
Les enveloppes de dons seront disponibles dans les églises.

JPEG - 140.1 ko
JPEG - 157.6 ko

Environ 40 paroisses de la paroisse Ste-Sabine et de Niort avaient fait le déplacement pour cette soirée qui s’est terminée, chandeleur oblige, par un temps convivial autour de crêpes.

Répondre à cet article